Regions Liège

Le géant chinois de l'e-commerce Alibaba veut construire de nouveaux halls à l'aéroport de Liège, une réunion d'information a lieu ce soir

© © Tous droits réservés

Dans le dossier Alibaba et sa filiale logistique Cainiao, une réunion d'information préalable à l'étude d'incidence aura lieu ce soir (18H30) au terminal passager de Liege Airport. Le géant chinois du commerce en ligne veut en effet construire 3 nouveaux entrepôts à Grâce-Hollogne, en prolongement de celui déjà existant. 

Les 33 000 mètres carrés du premiers entrepôt permettent de stocker les marchandises déchargées par 3 ou 4 avions par jour, puis de charger une soixantaine de camions. La demande de permis introduite par Alibaba pour 3 entrepôts supplémentaires d'un total de 66 000 mètres carrés feraient tripler cette superficie pour absorber une dizaine de vols par jour et 500 camions.

Forte présence policière attendue et soupçons de fichage des participants

Les riverains et opposants à l'e-commerce sont sur le qui-vive.  Membre du collectif Stop Alibaba and Co, Niels Duchesne dénonce d'ailleurs un saucissonnage du dossier et la manière dont est organisée cette réunion d'information.

"Le premier bâtiment a été construit dans le cadre d'un permis ne nécessitant pas d'étude d'incidence et donc sans consultation de la population. Maintenant, on la consulte enfin, mais pour un projet qui est déjà ficelé, avec déjà des accords au niveau fédéral. On s'interroge aussi sur l'organisation même de cette réunion d'information. La police fédérale m'a averti que les forces de l'ordre seraient nombreuses, ce qui pourrait dissuader des riverains et opposants de se déplacer. Je m'interroge aussi sur le fait que cette réunion se fasse sur inscription préalable, alors que les mesures sanitaires ne l'exigent plus".

S'agirait-il, à ses yeux, d'une méthode de fichage des participants par Alibaba ? "On pourrait le considérer comme ça, oui !"        

Face à ces craintes des riverains, principalement ceux des communes de Grâce-Hollogne, Awans, Fexhe-le-Haut-Clocher et Flémalle, Alibaba fait valoir l'impact sur l'emploi: Il précise qu'environ 300 jobs ont été crées pour gérer la logistique dans le premier entrepôt, et que ce chiffre grimpera à 900 lorsque les 4 halls seront opérationnels d'ici 2026, si tout se passe comme prévu pour le géant chinois. 
 

Niels Duchesne, membre du collectif "Stop Alibaba an Co"
Niels Duchesne, membre du collectif "Stop Alibaba an Co" RTBF

Sur le même sujet

Alibaba va faire de Hong Kong son autre marché principal de cotation

Economie

Articles recommandés pour vous