Cinéma

Le festival RAMDAM ouvre ses portes à Tournai le 18 janvier

Le festival RAMDAM ouvre ses portes à Tournai le 18 janvier

© www.ramdamfestival.be

07 janv. 2016 à 07:20 - mise à jour 07 janv. 2016 à 07:20Temps de lecture1 min
Par Belga

La 6e édition du RAMDAM, le festival cinématographique qui dérange, se tiendra à Imagix-Tournai du 18 au 26 janvier. Cette année, 35 films sont à l'affiche.

La nouvelle édition du RAMDAM a été présentée mercredi en l'hôtel de ville de Tournai et quasi simultanément lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à Lille (Frnce). Avec près de 13.000 spectateurs l'an dernier lors d'une édition écourtée, le RAMDAM dépasse en effet aujourd'hui les frontières belges et attire bon nombre de spectateurs du nord de la France.

En 2015, la 5e édition avait été pour le moins perturbée. Après avoir analysé la menace d'un attentat à la bombe avec les forces de l'ordre, l'autorité administrative tournaisienne prenait la décision de fermer le site Imagix de Tournai du jeudi 22 au mercredi 28 janvier. Après réévaluation du risque, le festival avait pu reprendre le 25 janvier en matinée.

"Il y a un invité d'honneur cette année. Un des réalisateurs les plus dérangeants du cinéma français, un des hommes les plus en phase avec le thème de notre festival. En 67 ans de carrière et plus de 70 films, Jean-Pierre Mocky a dénoncé joyeusement les failles de notre société et brocardé sans vergogne tous les travers de la bêtise humaine", expliquent les organisateurs et le président du RAMDAM, Jean-Pierre Winberg.

En sus de la Maison culturelle d'Ath et des cinés-clubs de Wallonie picarde, qui projetteront un certain nombre de films, le Musée des Beaux-Arts de Tournai proposera cette année dans ses galeries "Le musée qui dérange". De son côté, avec "Clip-Clap", la confédération parascolaire du Hainaut lancera un concours de critique. Près de 1.500 jeunes de Wallonie picarde, de Lille et de Courtrai s'y confronteront.

Enfin, à partir d'un film et d'une table ronde, l'Atelier d'architecture du conseil de développement initiera une réflexion consacrée à l'architecture et à l'urbanisme. Avec un jour supplémentaire, le 6e RAMDAM proposera une programmation de 35 films (Spotlight, Land of mine, Dope, Keeper, Bang Gang...) . Au terme des projections, un certain nombre de débats sont prévus.

Toutes les infos sur le site du festival RAMDAM: www.ramdamfestival.be


Belga

Inscrivez-vous à la newsletter à la Chronique de Hugues Dayez

Chaque mercredi, recevez dans votre boîte mail la chronique du spécialiste Cinéma de la RTBF sur les sorties de la semaine.

Sur le même sujet