Cinéma

Le festival "À Films Ouverts" de retour du 10 au 27 mars à Bruxelles et en Wallonie

Après deux années perturbées par la pandémie, le Festival "À Films Ouverts" reviendra prochainement en Wallonie et à Bruxelles, avec plus de 55 projections-débats autour de l’interculturalité et de la lutte contre le racisme.
22 févr. 2022 à 14:33Temps de lecture2 min
Par Belga

Après deux années perturbées par la pandémie, le Festival "À Films Ouverts" reviendra prochainement en Wallonie et à Bruxelles, avec plus de 55 projections-débats autour de l’interculturalité et de la lutte contre le racisme, annonce mardi l’asbl Média Animation, à l’initiative du projet. L’événement se tiendra du 10 au 27 mars, période en parfaite adéquation avec la Journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale du 21 mars.

Le festival aura cette année pour fil rouge "la façon dont le cinéma rend visible ou invisible les structures sociétales qui soutiennent le racisme", indiquent les organisateurs.

Seront notamment projetés les films "Green Book" de Peter Farrelly (Oscar du Meilleur film en 2019), "Haut et fort" de Nabil Ayouch (sélectionné en compétition officielle lors du dernier Festival de Cannes) ou encore "Tout simplement noir" de Jean-Pascal Zadi et John Wax (César du Meilleur espoir masculin en 2021). Les projections seront organisées en partenariat avec des associations ou des lieux culturels dans une vingtaine de villes et communes wallonnes et bruxelloises.

GREEN BOOK Trailer (2018)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Avec le Festival "À Films Ouverts" qui donne la parole aux spectateurs, "le cinéma est mobilisé non pas tant pour ses qualités narratives ou esthétiques mais comme invitation à débattre des questions liées à la diversité et au racisme", expliquent les organisateurs.

"Au fil des années, et sous l’influence d’une actualité malheureusement toujours plus fournie, ces moments n’ont cessé de faire écho aux évolutions des préoccupations", poursuivent-ils. "Au-delà du rapport à l’Autre, il s’agit souvent d’évoquer les tensions qui découlent des inégalités sociales dont souffrent les populations issues de la diversité, des amalgames qu’entretiennent les traitements simplistes de l’actualité et de la question de l’intégration des personnes migrantes."

En parallèle aux projections, un concours de courts métrages contre le racisme sera par ailleurs organisé. Le public sera invité à élire ses courts métrages préférés et surtout en débattre. Quatre prix seront ensuite décernés lors de la journée de clôture du festival, le dimanche 27 mars au Centre Culturel Jacques Franck à Bruxelles.

Sur le même sujet

Séance VIP : "Green Book", un film tiré d'une histoire vraie et sacré aux Oscars

Séance VIP

FA Cup - Manchester United : Anthony Elanga victime de racisme sur les réseaux sociaux après son tir au but manqué

Premier League - Football

Articles recommandés pour vous