RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Grenades

Le female gaze au cinéma cet été

27 juin 2022 à 08:11Temps de lecture5 min
Par Elli Mastorou pour Les Grenades

Pour se rafraîchir pendant la canicule ou pour s’abriter de la pluie, cet été aller au cinéma est fortement recommandé. Oui, mais pour voir quoi ?

Les Grenades proposent une sélection des films qui rentrent dans la catégorie du "female gaze", c’est-à-dire un regard féminin au cinéma.

 

Juin

- "Le Divorce de mes marrants" de Romy Trajman et Anaïs Straumann-Levy

© Tous droits réservés

Voici un documentaire familial décalé et inattendu, qui fait le pari de l’humour et de la musique pour parler de choses pas très drôles… Et pourtant. Les parents de Romy se sont séparés quand elle était enfant, et la jeune femme et son petit frère ont été élevés par leur mère. A la vingtaine, Romy décide de retourner à Bruxelles où elle est née, pour entamer un dialogue avec son père, qu’elle n’a pas revu depuis la séparation.

►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe

En cherchant à comprendre les raisons qui ont mené ses parents à se quitter, Romy va déterrer des secrets familiaux, entre Shoah, traumatismes tabous et maladie mentale… Dans cette introspection filmée par elle-même et son amie la documentariste Anaïs Straumann-Lévy, Romy Trajman mêle la gravité des témoignages face caméra à la légèreté d’interludes musicaux, à partir de chansons qu’elle a écrites et composées. Quelque part entre l’autofiction de Maïwenn (Pardonnez-moi) et les comédies musicales intimes de Valérie Donzelli (La Guerre est déclarée), Le Divorce de mes marrants rit de (nos) drames pour mieux les confronter.

Le film pose un (double) regard féminin et féministe sur les traumas et silences familiaux, son héroïne faisant le lien entre la violence intériorisée des non-dits et le rapport avec les garçons et sa sexualité. En libérant la parole et se réappropriant le récit familial, Romy Trajman apprend à se réconcilier avec ses parents – mais aussi avec elle-même.

Sortie au cinéma Aventure, Bruxelles.

Loading...

- "Sans Soleil" de Banu Akseki

© Tous droits réservés

Attention les yeux, voici un thriller de science-fiction visuellement audacieux. Dans un futur plus ou moins proche, la Terre est perturbée par des éruptions solaires. Ces bouleversements géologiques se répercutent dans le corps des humains, et certains vivent à l’abri de la lumière pour se protéger.

Dans cette société pré-apocalyptique et crépusculaire, Joey (Louka Minnella), adolescent taciturne, est hanté par le souvenir de sa mère, une toxicomane disparue dans son enfance. Un soir dans les bas-fonds de la ville, il croit reconnaître la silhouette maternelle. Commence alors une quête existentielle, qui va le confronter à son passé, tandis qu’autour de lui, le monde est en train de se disloquer…

Film atmosphérique autant que politique, Sans Soleil fait l’économie des mots pour déployer des ambiances soigneusement travaillées, tandis que son scénario questionne subtilement le rapport à la planète, mais aussi à la maternité et la marginalité.

Pas un hasard si la réalisatrice Banu Akseki a fait appel à Asia Argento, qui signe son retour depuis l’affaire Weinstein et la déferlante #MeToo (lire notre interview), pour incarner cette figure maternelle désenchantée. A ses côtés on trouve aussi les actrices belges Astrid Whetnall et Sandrine Blancke.

Sortie à Mons et Liège.

Loading...

Juillet

- "Piccolo Corpo" de Laura Samani

Mystique et poétique, Piccolo Corpo raconte le voyage d’une femme à travers les paysages sauvages de l’Italie du XIXème siècle, dans l’espoir de sauver son bébé des limbes où il est promis. On lui a raconté qu’il existe un endroit lointain où l’on redonne souffle aux nourrissons – juste ce qu’il faut d’air pour les baptiser.

Contre les conseils de son village, Agata enferme précieusement ce "petit corps" dans une boîte en bois, et part à pied, seule, vers cette mystérieuse contrée. Sur le chemin, elle devra faire face à la nature sauvage, à des hommes menaçants, et des femmes qui manient le pistolet autant que le corset. Elle se liera aussi d’amitié avec Le Lynx, un être humain particulier (et assurément queer) qui l’accompagnera dans son expédition.

Entre le voyage initiatique et le western atypique, Piccolo Corpo raconte la condition féminine d’hier mais aussi d’aujourd’hui, entre résilience face à la fatalité, rapport au corps, et résistance face aux mille dangers qu’une femme voyageant seule peut rencontrer. Une histoire puissante qui nous emmène crescendo dans l’émotion, et sublimement filmée, entre les couleurs chaudes de la terre et le bleu glacial de la mer.

Sortie le 27 juillet.

Loading...

- Cinematek : The Act of Breathing – Carte blanche à Monique Mbeka Phoba

© Tous droits réservés

Le cinéma congolais est mis à l’honneur cet été à la Cinematek à travers The Act of Breathing, un programme mêlant projections de films récents et moins récents et expositions, pensé par Sorana Munsya et Evelyn Simons (curatrices pour KANAL-Centre Pompidou Bruxelles et Horst).

Dans ce cadre, la Cinematek a proposé à la productrice et réalisatrice Monique Mbeka Phoba de participer à la programmation. L’occasion de (re) découvrir notamment le court-métrage inspiré de son passé familial que celle-ci a réalisé, Sœur Oyo (26 juin et 3 juillet).

© Tous droits réservés

Mais aussi d’attirer notre attention sur des cinéastes congolaises, encore trop peu présentes dans les traditionnelles sorties salles du mercredi. Le 28 et 31 juillet, celles-ci sont mises à l’honneur dans le programme ‘Regards afro-féminins’ : une série de courts-métrages où se côtoient hip-hop, sororité, activisme et traumatismes.

Du 23 juin au 31 juillet, Cinematek.

Août

- "Maternal" de Maura Delpero

© Tous droits réservés

Paola, nonne italienne, est sur le point de prononcer ses vœux perpétuels. Pour ce faire, elle se rend à Buenos Aires, où elle va être accueillie dans un ‘hogar’ : un couvent qui accueille des filles-mères et leur progéniture. Là, elle va se lier d’amitié avec deux d’entre elles, Lucia et Fatima.

►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici

L’une, discrète est plutôt sage et renfermée, l’autre, grande gueule, est en rébellion constante contre l’autorité. Dans un pays où le poids de l’institution religieuse pèse lourd et où l’avortement n’était pas encore autorisé (le film date de 2019, avant la légalisation, NDLR), Maternal explore, à travers les liens d’amitié et de tension entre ces trois femmes, différents rapports à la féminité et la maternité.

Rodée au documentaire, la réalisatrice italienne Maura Delpero signe ici son premier film de fiction, inspiré de sa propre expérience en Argentine. Le résultat est plein de retenue et de grâce, filmé avec un soin particulier et porté par des actrices non-professionnelles.

Sortie en août au Flagey.

Loading...

- Cinematek : Our Story - Queers & Grrrls Against Patriarchy

© Tous droits réservés

Conçu en collaboration avec le festival Pink Screens, le programme Our Story propose une sélection de films LGBT + classiques ou méconnus à voir ou à revoir durant tout l’été. Après Working Girls de Lizzie Borden en juin et C.R.A.Z.Y. de Jean-Marc Vallée en juillet, le mois d’août sera l’occasion de découvrir All Over Me d’Alex et Sylvia Sichel (1997) : l’histoire de Claude, une jeune femme new-yorkaise qui part à la découverte d’elle-même et de sa sexualité à travers notamment son amitié avec Ellen, mais aussi sa rencontre avec Lucy, une musicienne punk aux cheveux roses.

Hommage au mouvement Riot Grrrl, la bande originale du film est parsemée de chansons emblématiques d’Ani DiFranco ou encore Babes in Toyland. Une histoire de sororité, d’empouvoirement et d’émancipation où l’on reconnaît quelques visages de la culture pop de l’époque nineties (notamment Leisha Hailey de The L Word ou Tara Subkoff de American Pie), saluée par le Teddy Award, le prix LGBT du Festival de Berlin.

Cinematek, le 24 août à 19h00.

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d’actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Articles recommandés pour vous