Serie A - Football

Le duo Lukaku-Lautaro se retrouve à l’Inter Milan qui domine largement La Spezia (3-0)

© AFP or licensors

20 août 2022 à 05:00 - mise à jour 20 août 2022 à 20:37Temps de lecture2 min
Par Mathilde Mazy

Le premier quart d’heure n’amène rien qui sort de l’ordinaire. La Spezia se prend deux coups de pression par l’Inter qui domine clairement le camp des Aquilotti.

À l’approche de la demi-heure de jeu La Spezia souffle un petit peu après des petits coups de chaud. Malgré l’omniprésence des Nerazzurri, aucune des deux équipes n’a déjà été réellement inquiétée jusqu’alors. L’Inter est installé en attaque mais la défense des Aquilotti a des ressources.

Logiquement c’est l’Inter qui ouvre le score à la 37ème minute. Barella joue sur Lukaku et le Belge remet le ballon en retrait à Martinez grâce à une tête. L’Argentin, lancé, reprend d’une demi-volée du gauche, précise et puissante. Dragowski n’a pas assez d’amplitude et laisse le ballon percer son mur. C’est le premier but de la saison pour Lautaro Martinez. La saison dernière, il a inscrit 21 goals en 35 matches de Serie A.

À seulement deux minutes de la fin de la première période, le pressing continue encore et encore, Lukaku reçoit un long ballon, il essaye de le mettre de la tête mais le cuir arrive sur la transversale du gardien de La Spezia qui ne bouge pas.

La première mi-temps est à l’image du score, logique mais pas particulièrement impressionnante. L’Inter Milan domine, le duo Lukaku-Martinez fonctionne mais les Nerazzurri manquent encore un peu d’efficacité.

Cinq minutes après le début de la seconde mi-temps, Çalhanoglu creuse l’écart pour les Nerazzurri depuis l’entrée de la surface de réparation grâce au jeu de Lukaku. C’est aussi son premier goal dans cette saison.

Une demi-heure avant le coup de sifflet final, la possession et les occasions sont du côté de Milan. L’Inter en est à quinze tirs, dont six cadrés, contre zéro pour La Spezia.

Lukaku sort à la 68ème et pour les vingt dernières minutes, les locaux font en sorte de ne pas réduire l’écart formé par leurs efforts en début de match mais le rythme tombe peu à peu et les visiteurs semblent fatigués. Une inversion de la tendance est improbable vu les différences techniques et tactiques entre les deux équipes italiennes.

Joaquin Correa enfonce le clou à moins de dix minutes de la fin. Sur une passe décisive d’Edin Dzeko, remplaçant de Lukaku.

À l’issue de ce match, l’Inter Milan domine provisoirement le classement du championnat italien.

Loading...
Loading...
Loading...

Articles recommandés pour vous