Icône représentant un article video.

Tour de France

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 9 : "Pédaler avec les oreilles "

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 9 : "Pédaler avec les oreilles "

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

09 juil. 2022 à 04:50Temps de lecture1 min
Par Alexandre Perniaux

"Sucer la roue", "avoir la socquette légère", "déposer ses adversaires", etc. Le cyclisme regorge de formules obscures dont seuls les amateurs de la petite reine connaissent la signification. Pour que vous puissiez suivre ce Tour de France en connaissance de cause, notre consultant Cyril Saugrain décortique chaque jour une expression vélocipédique. Aujourd’hui, on pédale avec nos oreilles !

"Quand on dit d’un coureur qu’il pédale avec les oreilles, c’est qu’il commence à sentir la fatigue", explique Cyril Saugrain. Après une échappée au long cours par exemple, un coureur va "aller chercher tous les éléments du corps qui peuvent l’aider à pédaler. Il se bat avec son vélo, utilise toutes les ressources de son corps". L’expression vient du fait qu’en général dans cette situation, les coureurs commencent à hocher de la tête.

Pour notre consultant, "c’est plutôt une expression associée à la souffrance, à un coureur qui commence un peu à être en défaillance". On pourrait penser à un coureur comme Mauri Vansevenant, "mais lui ne pédale pas avec les oreilles. Il est très saccadé sur son vélo, mais reste efficace".

Articles recommandés pour vous