Icône représentant un article video.

Le mug

Le dessinateur Kanar : "Maintenant, on accepte plus de rire avec, mais pas rire de"

Le Mug découverte

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 déc. 2022 à 12:55Temps de lecture7 min
Par Elisa Goffart

Le dessinateur Bernard Querton, alias Kanar, nous propose son nouveau recueil de dessins intitulé Sinon, vous ça va ?

Un album composé de dessins de presse/humour permettant de pouvoir jeter un regard amusé mais parfois dramatique sur l’actualité. Mais derrière toute cette ironie, il y a aussi un point de vue (avec parfois une dimension philosophique) qui vient apporter du sens à l’actualité.

Kanar aime faire des dessins où l’on met les gens face à leurs difficultés existentielles. En effet, depuis toujours, le dessin est pour lui une façon de faire avec et de s’amuser avec de l’humour noir. Cela lui permet d’ironiser des situations dramatiques et surtout, de passer outre : "L’essence de Kanar, cash, trash et assez drôle avec une économie de moyens qui est assez minimaliste."

Peut-être que maintenant, on accepte plus de rire avec mais pas rire de […] on accepte que quelqu’un puisse ironiser à partir du moment où on estime que c’est légitime car lui-même fait partie de cette communauté.

Est-ce que les attentats ont eu un impact sur le travail de Kanar ? Pas spécialement. Pour lui, ce qui a changé, c’est qu’il a conscience désormais, dès qu’il fait un dessin, que cela peut susciter un débat. On est aujourd’hui face à une multitude de courants de pensées qui ont accès à des tribunes. Alors qu’avant, les sources de censure venaient des autorités religieuses, étatiques, judiciaires. Aujourd’hui, elles peuvent venir de tout le monde.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous