RTBFPasser au contenu

Le désespoir des migrants refoulés d'Australie

Le désespoir des migrants refoulés d'Australie
01 juin 2019 à 08:001 min
Par RTBF

La victoire électorale surprise de la coalition de droite en Australie, la semaine dernière, a provoqué des tentatives de suicides sur l'île de Nauru, à 3.000 kilomètres de là. C'est là que sont relégués les migrants qui ont cherché asile en Australie.

Ils viennent d'Iran, d'Afghanistan voire d'Afrique. Ils sont 800, parqués sur Nauru et Manus, deux îles perdues au milieu du Pacifique. Depuis 2013, la ligne du gouvernement australien est de les empêcher à tout prix de fouler le sol australien. Certaines organisations humanitaires tentent malgré tout de venir en aide à ces migrants isolés.

"Ils sont souvent séparés de leurs familles et n'ont aucun espoir d'un futur. Souvient, ils disent que les prisonniers ont une condamnation limitée mais pas eux", explique Béatrice Barbot, une responsable de Médecins sans frontières pour la région. "Parmi les patients de MSF, on a vu que 70% des réfugiés ont eu des expériences traumatiques dans le passé. Leur santé mentale est en train d'empirer", rajoute-elle

De nombreux suicides sur ces îles

Certains migrants sont frappés de dépression, d'autres du syndrome de résignation, qui les plonge dans un état léthargique. Selon Béatrice Barbot, on enregistre également un nombre anormal de tentatives de suicides dans la région. 

"Dans notre expérience, il y a plus ou moins 60% de nos patients qui ont eu des idées de suicide et on compte autour de 30% qui ont fait des tentatives. C'est un taux très haut. Il y a déjà eu 12 morts sur ces deux îles."

Le gouvernement de Nauru a expulsé il y a quelques mois le personnel de MSF qui n'était, selon lui, plus nécessaire. Nauru reçoit des subventions australiennes pour les migrants hébergés et redoute que les ONG ne tarissent cette source de revenus.

 

MSF pas le bienvenu dans l'île de Nauru en Australie

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous