Regions Liège

Le démantèlement du site du haut-fourneau "B" d'Ougrée a débuté

Le démantèlement du site du haut-fourneau "B" d'Ougrée a débuté

© RTBF - Benjamin Verpoorten

14 oct. 2022 à 12:40Temps de lecture1 min
Par François Braibant avec Caroline Adam

C'est la fin d'une époque en région liégeoise. Le démantèlement du site du haut-fourneau "B" d'Ougrée a débuté ce vendredi. L'endroit était occupé par la sidérurgie depuis 1837 et l'acier y a été fondu jusqu'en 2009. Le haut-fourneau lui-même sera conservé. Presque tout le reste sera démoli. Ce vendredi matin, un premier bâtiment a été mis au sol.

Le site sera mis à nu, le haut-fourneau préservé

Il y a 300 bâtiments sur ce site qui fait face au Standard. Le haut-fourneau lui-même, emblématique, va être conservé, avec son plancher de coulée et quelques éléments proches. Beaucoup de bâtiments vont devoir être désamiantés avant de passer à la démolition. Il n'y aura pas de dynamitage.

Depuis ce vendredi, un premier grand hangar rouillé est par terre. Il avait abrité les agglomérés de minerais. Ses piliers ont été oxycoupés, des câbles fixés d'un côté aux poutres de toitures, et de l'autre à deux bulldozers qui ont tiré vers l'arrière. "Maintenant que le bâtiment est au sol", explique Nicolas Bughin, de la société Wanty, "on va pouvoir venir travailler avec des pelles équipées de cisailles pour débiter la structure et pouvoir l'évacuer et la recycler".

98% des débris recyclés

Tout ce métal sera refondu et va redevenir carrosserie de voiture, fourchette ou conteneur maritime. "Tout ce métal, ça représente à peu près 20.000 tonnes de métal sur l'ensemble du chantier. Ce métal repart et va être stocké. Une fois qu'on aura 2000 tonnes, on sait faire une péniche. Le métal repart vers Gand chez Arcelormittal."

Ce travail de démantèlement du site sidérurgique d'Ougrée doit s'achever en 2026.

Presque tout le site d'Ougrée va y passer. "Maintenant que le bâtiment est au sol, on va pouvoir venir travailler avec des pelles équipées de cisailles pour débiter la structure et pouvoir l'évacuer et la recycler" explique Nicolas Bughin, de la société Wanty.

98% des déchets recyclés

Tout ce métal sera refondu et va redevenir carrosserie de voiture, fourchette ou conteneur maritime. "Tout ce métal, ça représente à peu près 20.000 tonnes de métal sur l'ensemble du chantier. Ce métal repart et va être stocké. Une fois qu'on aura 2000 tonnes, on sait faire une péniche. Le métal repart vers Gand chez Arcelormittal."

Il y a 300 bâtiments sur ce site qui fait face au Standard. Le haut-fourneau lui-même, emblématique, va être conservé, avec son plancher de coulée et quelques éléments proches. Beaucoup de bâtiments vont devoir être désamiantés avant de passer à la démolition. Il n'y aura pas de dynamitage. 98% du volume total des déchets pourront être recyclés. Ce travail de démantèlement du site sidérurgique d'Ougrée doit s'achever en 2026.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous