RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Le débriefing de la 4e étape du Tour de Belgique – Frédéric Amorison : "Ce sera de nouveau une dernière étape avec beaucoup de suspense"

Le débriefing de la 4e étape du Tour de Belgique - Frédéric Amorison : "Ce sera de nouveau une dernière étape avec beaucoup de suspense"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 juin 2022 à 17:32Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Quinten Hermans s’est imposé au sommet du Mur de Durbuy lors d’une quatrième étape du Tour de Belgique à suspense. Une course folle qui a été menée de main de maître par Intermarché – Wanty Gobert comme l’explique notre consultant Frédéric Amorison au micro de Kevin Paepen : "C’est un des grands favoris du jour qui a résisté de très belle façon. Peut-être le coureur le moins épuisé en fin de journée, une étape très rapide. C’est parti comme prévu dans tous les sens, l’attaque décisive à plus de 70km de l’arrivée. C’était compliqué de pouvoir s’imposer devant Mauro Schmidt et Tim Wellens. Tim Wellens qui était peut-être le grand favori sur ce type d’arrivée, mais avec les 35 degrés et le travail de Lorenzo Rota dans cette dernière ascension, Hermans s’est imposé d’une très belle façon".

La dernière étape sera décisive puisque les premiers au classement général se tiennent en quelques secondes : "Ce sera de nouveau une dernière étape avec beaucoup de suspense. Il y aura beaucoup de possibilités. Ça va discuter énormément au niveau des différentes équipes. C’est une étape relativement facile, dédiée à un sprint massif. Il y aura l’importance d’essayer de prendre des bonifications pour Tim Wellens qui est dans le même temps, pour Quinten Hermans qui est à 8 secondes. Il y aura ce golden km qui sera placé à seulement six kilomètres de l’arrivée. Donc certaines équipes comme Quick-Step vont essayer d’éviter de venir groupées. Au contraire, Lotto va essayer d’emmener Tim Wellens dans de bonnes conditions pour essayer de prendre ce maillot de leader".

Un classement général que peut encore envisager Quinten Hermans même si la pression sera sur les épaules de Quick-Step qui va tenter de conserver le maillot de leader : "Quinten Hermans a fait un beau rapproché aujourd’hui puisqu’il a remporté les trois sprints du golden km et l’arrivée donc ça fait 19 secondes au final. Demain, ce qu’il va se passer c’est que des coureurs comme Jakobsen vont sprinter également dans les différents sprints. On peut s’attendre à voir Lampaert sprinter, Sénéchal sprinter pour mettre en difficulté Quinten Hermans. Huit secondes ça paraît peu mais beaucoup à la fois mais il va essayer. Il n’a rien à perdre. Le tour de la formation Intermarché – Wanty Gobert est déjà réussi avec cette victoire d’étape, ces 3e et 4e places au général. Au sein de la formation Quick-Step, la victoire d’Yves Lampaert sur le chrono et Mauro Schmid leader virtuel, finalement la seule équipe qui passe un peu à côté, c’est Lotto Soudal qui n’a pas encore remporté d’épreuve et Tim Wellens qui est deuxième dans la même seconde. Il y a beaucoup d’ambitions pour Lotto de retourner la situation".

Articles recommandés pour vous