Regions Hainaut

Le débrayage dans un dépôt TEC à Charleroi se poursuit ce dimanche et pourrait continuer ce lundi

© Belga Images

22 oct. 2022 à 08:39 - mise à jour 23 oct. 2022 à 11:09Temps de lecture1 min
Par Hugues Decaluwe et Anthony Roberfroid avec Belga

Le débrayage entamé vendredi et samedi au dépôt Genson du TEC à Charleroi se poursuit ce dimanche. Cette action de protestation contre la hausse des prix de l'énergie s'inscrit dans la continuité du mouvement mené jeudi dans toute la Belgique par les syndicats.

Depuis vendredi matin, ce "mouvement d'humeur" mené par une partie du personnel continue donc de provoquer des perturbations sur le réseau TEC dans la région de Charleroi.

"Le mouvement ne respecte pas la convention signée avec les syndicats sur la résolution des conflits", a souligné Stéphane Thiery, le porte-parole du TEC. "Cette action n'est d'ailleurs pas couverte par les organisations syndicales et ne relève pas d'un problème interne au TEC."

Alors ce dimanche ce que l'on doit retenir c'est que les lignes au départ du dépôt de Genson, situé à Montignies-sur-Sambre, sont très fortement perturbées.

En outre, la circulation des trams au départ du dépôt d'Anderlues est, elle aussi, perturbée depuis ce matin.

Il semble que le mouvement ne faiblit pas et certaines informations laissent craindre un durcissement de ce mouvement spontané à partir de lundi matin.

A noter que l'évolution de la situation et la liste des lignes impactées est très régulièrement mise à jour sur la page suivante du site du TEC : https://www.letec.be/Traffic/Detail/44612

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous