RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Le cube de bouillon, bon pour la santé ?

Le cube de bouillon, aussi petit qu’efficace, il a l’habitude d’accentuer la saveur nos préparations culinaires. Il est devenu quasiment incontournable dans les cuisines mais est-il aussi bon pour notre santé que dans nos assiettes ? Chantal Van Den Brempt, chroniqueuse du 6-8, nous en parle.

De quoi un cube de bouillon est composé ?

Pour la petite histoire, le premier cube de bouillon a été créé sous forme liquide par le chimiste Justus von Liebig au XVIIIe siècle. A cette époque, il y avait une grande famine et beaucoup de gens n’avaient plus accès à la viande, devenue un luxe. Ce breuvage devait donc remplacer la viande en rappelant son goût ; c’était une sorte de "thé à la viande". Julius Maggi, quant à lui, l’a mis sous forme de poudre. Ainsi, les cubes que nous connaissons aujourd’hui ont vu le jour.
Ce fut une réussite en tout sauf au niveau nutritionnel. En effet, un bouillon est essentiellement composé de sel, de sucre, de graisse et d’additifs chimiques s’en suit ensuite de légumes, si le bouillon est au légume et parfois même de dérivés de pétrole. Ils n’ont donc aucune valeur nutritionnelle.

Analyse des composants…

  • Le sel :

Il est bon et utile pour notre corps mais sans excès. Selon l’OMS, le seuil à ne pas dépasser par jour est de 5g, au-delà de cette consommation quotidienne c’est un excès. Or, un bol de potage réalisé avec des cubes de bouillon équivaut à 3g déjà !

Rappelons qu’une consommation excessive de sel peut engendre de l’hypertension qui engendre des maladies cardiovasculaires. Ces dernières sont la première cause de décès en Belgique.

  • Le sucre :

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le sucre est bien présent sous différentes formes dans les cubes : sucre, sirop de glucose, maltodextrine, amidon, sirop ou juste sucre caramélisé, …
Attention, lorsque les allégations comme "sans sel", "sans colorants" ou "plein de légumes" sont mises en avant sur un emballage, le sucre est augmenté en retour. Les méfaits du sucre sur la santé ne sont plus à prouver…

  • L’huile de palme

Souvent appelée huile ou matière grasse végétale, elle augmente le cholestérol.

  • Glutamate

C’est un additif chimique qui permet de rajouter du goût. On le retrouve un peu partout comme dans les chips, les plats préchauffés, soupes, sauces…
Il a 2 principaux problèmes qui le caractérisent :

  1. Il est neurotoxique ce qui veut dire qu’il fait du mal à notre cerveau.
    Pour chaque consommation de plus de 2,5 g par jour, il engendre un ensemble de symptômes comme des rougeurs, de l’urticaire, des maux de tête, des crampes, nausées, faiblesses générales ou bouffées de chaleur.
  2. Il est responsable du goût umami qui est addictif.
    C’est ce qui fait que vous ne pouvez pas vous arrêter de manger des chips ! On ne peut plus s’en passer. On est sans le savoir toujours à la recherche de ce goût.

     

 

Getty image

Quelles sont les alternatives ?

Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas condamnés à manger des repas fades pour le restant de vos jours pour maintenir votre santé ! Voici quelques alternatives naturelles aux bouillons pour assaisonner vos repas :

  • l’ail
  • les fines herbes
  • le sel en bonne quantité
  • les oignons

Faire votre bouillon de légumes ou de viande soi-même reste la meilleure solution. Vous pouvez les préparer en avance et les laisser reposer dans votre frigo pour une prochaine utilisation.

 

Retrouvez bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Sur le même sujet

23 janv. 2022 à 17:00
3 min
08 janv. 2022 à 09:50
1 min

Articles recommandés pour vous