On n'est pas des pigeons

Le coton-tige a-t-il de bonnes alternatives ?

Le coton-tige a-t-il de bonnes alternatives ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

01 févr. 2018 à 10:27 - mise à jour 01 févr. 2018 à 10:27Temps de lecture1 min
Par Nadia Salmi

Le 1er janvier 2020 verra la fin du bâtonnet ouaté mythique en France. Motif : trop polluant dans les mers et les océans. Du coup, nous avons voulu savoir si les alternatives en vente aujourd’hui sont intéressantes… Petit tour d’horizon.

Au premier regard, on a comme un doute… Que ce soit le cure-oreille en métal ou en silicone, on se dit que ça va faire mal une fois introduit dans le conduit auditif. Une crainte justifiée pour les médecins qui voient dans ce type d’objets des risques de blessures importants. Idem pour l’oriculi japonais en bois qui peut se révéler dangereux si on l’enfonce trop… Alors quoi? Le coton-tige est-il meilleur? Si oui, comment faire une fois qu’il n’existera plus? La réponse est simple : même le coton-tige est inutile! En effet, il n’est absolument pas nécessaire de se laver les oreilles avec! Pire, il est dangereux. Les ORL déconseillent fortement l’utilisation des cotons-tiges car ils peuvent provoquer des traumatismes dans l’oreille. S’ils sont enfoncés trop profondément, ils peuvent provoquer des bouchons de cérumen, de l’eczéma ou encore des blessures du tympan.

Comment se laver les oreilles alors ?

Les médecins recommandant d’utiliser un petit mouchoir ou une serviette après la douche. Attention, il ne faut nettoyer que l’entrée de l’oreille, c’est-à-dire le méat. Surtout, ne pas aller dans le conduit auditif. Jamais! On risquerait d’enfoncer alors le cérumen et de créer des bouchons. Pour rappel, le cérumen n’est pas sale. Il peut être considéré comme inesthétique socialement parlant mais il a son utilité. C’est un film protecteur antiseptique qui nettoie l’oreille.

Inutile et polluant

L’autre problème du coton-tige c’est que le polyéthylène dont il est composé est très néfaste pour l’environnement. Imaginez, chaque année, 25 milliards de coton-tiges sont utilisés! Et ceux-ci sont souvent jetés dans les toilettes, avec pour conséquence de polluer les cours d’eaux et les mers. Ça paraît incroyable mais le coton-tige arrive en deuxième position, juste après les bouteilles en plastique, sur le podium des déchets que l’on retrouve le plus dans les océans. L’an dernier, on en a retrouvé plus d’un million de tonnes sur les plages et dans les égouts… 

Le coton-tige a-t-il de bonnes alternatives ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous