RTBFPasser au contenu

Pop-up - Accueil

"Le corps masculin peut lui aussi être érotisé" prouve ce compte Instagram

"Le corps masculin peut lui aussi être érotisé" prouve ce compte Instagram
Loading...

Il y a quelques mois sur Instagram, nous avons découvert le compte "We Can Undress Now", sur lequel on peut voir des photos artistiques de corps nus. Ce compte Instagram est tenu par un photographe français. Il s’appelle Sébastien et est installé à Bruxelles depuis 12 ans. Il est passionné par la photo et milite pour une meilleure représentation de tous les corps : féminins et masculins. Nous l'avons rencontré pour discuter de son travail artistique.

Sébastien précise d’emblée qu’il n’est pas photographe professionnel mais bien amateur. S’il n’avait rien dit, nous ne l’aurions probablement pas remarqué. Le photographe explique qu’il se balade avec un appareil photo entre les mains depuis qu’il a 18 ans. "Ce n’était qu’un hobby à l’époque", confie un peu timidement Sébastien. "Au départ c’était surtout des photos 'candides', prises en rue par exemple. Mon travail autour du corps a commencé il y a 7 ans et ça fait maintenant 3 ans que j’ai décidé d’en faire un vrai projet." Un projet baptisé récemment "We Can Undress Now" et que vous pouvez suivre sur Instagram.

Ce projet prend la forme de plusieurs séries de photos, postées à chaque fois en triptyques. Chacune met en scène une personne qui se met à nu, au sens propre comme au figuré. Si aujourd’hui Sébastien assume pleinement ses intentions photographiques, ça n’a pas toujours été le cas. "Le compte actuel "We Can Undress Now" existe officiellement depuis le mois d’août. J’ai mis du temps à trouver la bonne formule, la bonne mise en page en triptyque ainsi que les personnes que je voulais photographier et enfin décider comment je voulais le faire. Donc il y a eu d’autres comptes Instagram avant celui-ci, qui étaient moins assumés. Le tout premier compte que j’ai lancé était plus une sorte de laboratoire. C’était la première fois que je partageais une photo de corps sur internet, c’était déjà une première étape importante."

We Can Undress Now

Le nu pour thérapie

La nudité est au cœur du travail de Sébastien. En 2022, celle-ci est encore difficilement assumée, comprise voire tolérée, même sur les réseaux. Nous lui avons demandé pourquoi il a décidé de poser ce choix artistique : "Il y a très clairement et je ne m’en cache pas, le plaisir de voir des corps nus, sinon je ne les photographierai pas. J’aime voir des gens nus, qu’ils soient hommes ou femmes. Au-delà de ce plaisir très primaire, il y a ce que la nudité et la sexualité peuvent vouloir dire dans la société actuelle. C’est quelque chose qui est encore très tabou. Certains sont très libres par rapport à ça, d’autres pas du tout. Ce qui veut dire que ces photos sont sans doute vues avec un regard très différent en fonction de qui les regarde. Pour certains cela va simplement être quelque chose d’artistique, pour d’autres cela va avoir un message plus revendicatif."

Certaines personnes que j'ai prises en photos n’arrivaient plus à se voir nues dans un miroir.

Pour certaines personnes, poser dénudées devant l’objectif peut se révéler être une vraie thérapie nous explique le photographe. Sébastien en a d’ailleurs lui-même fait l’expérience car il pose régulièrement devant son propre objectif. C’est une sorte de lâcher prise qui lui permet de se sentir plus à l’aise dans ses baskets. "Certaines personnes me contactent car elles sont touchées par l’esthétique de mes photos et aimeraient être photographiées pour être vues autrement. Ce sont des personnes qui n’ont pas l’habitude de se voir dénudées. Certaines n’arrivaient tout simplement plus à se voir nues dans un miroir. Dans un sens, cela peut-être une vraie thérapie par la photo, c’est d’ailleurs comme ça que j’ai moi-même commencé. Et c’est un vrai plaisir de réussir, au travers de quelques photos, à aider quelqu’un à retrouver confiance en son propre corps. Tous les corps sont beaux et tous les corps méritent d’être montrés. Ma tâche à moi c’est de trouver la bonne manière de les montrer." C’est aussi la raison pour laquelle vous ne verrez aucun visage sur "We Can Undress Now", l’anonymat permet de se projeter plus facilement selon Sébastien, il nous invite également à observer le corps dans ses moindres détails.

L’idée derrière "We Can Undress Now" c’est tout simplement de dire aux gens qu’eux aussi ils peuvent se regarder vraiment et changer leur regard sur leur propre corps.

Diversité des corps et des regards

We Can Undress Now

C’est vrai que les corps dénudés auxquels nous pouvons être confrontés dans la vie de tous les jours au travers des publicités, films et clips, répondent tous à un même standard de beauté. Un corps blanc, fin, musclé, parfaitement épilé, sans marques ou traces de cicatrices ou d’acné. Un corps auquel la grande majorité des gens n’arrive pas à s’identifier. La société et les mentalités sont en train de changer mais il y a encore du travail à faire dans ce sens. Montrer toute la diversité des corps et leur beauté, c’est un projet dans lequel Sébastien croit. Il aimerait apporter sa pierre à l’édifice avec ses photos artistiques : "Je sais que dans ma galerie, les corps sont assez homogènes. Il y a quelques exceptions mais c’est encore trop lisse à mon goût. Pourquoi c’est le cas ? Parce que c’est souvent les mêmes personnes que je photographie. Soit des personnes que je connais, soit des personnes qui ont été convaincues par une expérience et qui souhaitent la réitérer. C’est assez compliqué en fait de trouver de nouveaux modèles car je ne suis pas photographe professionnel et je n’ai pas non plus énormément de followers alors je comprends bien l’hésitation de certain.e.s, même si mon compte me donne tout de même une certaine crédibilité."

Cette difficulté de trouver des modèles est aussi liée au fait que Sébastien ne photographie que des modèles volontaires et non professionnels. "Je n’ai photographié qu’un seul modèle professionnel que j'ai donc rémunéré dans le cadre de ce projet. Ses poses étaient celles qu’on a l’habitude de voir en photos, c’était très facile et naturel pour elle de s’exposer et pour moi de la photographier mais après-coup, je me suis dit que c’était trop évident et qu’au final ce n’était pas ce que je souhaitais faire. J'ai publié les photos, puis je me suis tourné vers des modèles non professionnels plus authentiques. Le fait que je passe moi-même devant ma propre caméra a aussi cet objectif de rassurer, de montrer que moi aussi je me prête à l'exercice." Si vous souhaitez tenter l'expérience, vous pouvez contacter le photographe via son compte Instagram.

Ce n’est jamais moi qui décide de ce que je photographie. Le modèle montre ce qu’iel veut bien montrer.

Dans cette optique de montrer du vrai, Sébastien ne retouche d’ailleurs presque pas ses photos, ou en tout cas pas les corps : "Je travaille avec un vieil appareil photo, un Canon D60, qui n’est plus du tout au goût du jour et surtout, je travaille sans éclairage. Donc parfois je vais retoucher un peu la lumière en avant ou arrière plan, de manière à faire ressortir le corps."

Erotiser le corps masculin

We Can Undress Now

En scrollant le compte Instagram de "We Can Undress Now", on se rend vite compte qu’on peut y voir pratiquement autant de photos de corps masculins que de corps féminins et ce n’est pas anodin : "Un autre aspect important de mon travail c’est de prouver qu’il est possible aussi d’érotiser le corps masculin. Ce genre de photos ne correspond pas forcément aux normes très codifiées de la photographie de nus qui laisserait penser qu’elle ne s’adresse qu’aux femmes. Non, au contraire : ces photos s’adressent à tous les corps dont les masculins. Il est possible de trouver une réelle sensibilité, beauté et érotisme dans le corps masculin !"

En octobre dernier, Sébastien a d'ailleurs participé à l'exposition "You like to look at men" organisée par le collectif féministe Lusted Men. Cette exposition invitait les visiteurs à s'interroger sur la représentation de l'érotisme au masculin aujourd'hui. 

Sous la douche, devant son miroir, en train de boire un café à la table du petit-déjeuner ou encore tout simplement au saut du lit, "We Can Undress Now" nous invite à poser un regard différent sur notre corps et sur celui des autres, c’est une réelle invitation à plus de tolérance et de bienveillance. Une sorte de piqure de rappel que la beauté est partout, pour qui sait observer.

Pour découvrir le travail de Sébastien et/ou le contacter, rendez-vous sur son compte Instagram.

We Can Undress Now
We Can Undress Now
We Can Undress Now

Sur le même sujet

11 juin 2022 à 10:12
1 min
02 mai 2022 à 15:02
2 min

Articles recommandés pour vous