RTBFPasser au contenu

Tarmac

Le Congrès américain demande des comptes aux organisateurs de l'Astroworld Festival

L'Astroworld Festival lancé a tourné au drame suite à un mouvement de foule dans lequel dix personnes ont perdu la vie.
23 déc. 2021 à 14:272 min
Par Guillaume Guilbert

Dans leur lettre ouverte réclamant des explications après le drame de l'Astroworld Festival, les membres du Congrès ne citent pas une seule fois le nom Travis Scott.

Mais la sauce dans laquelle se trouve Travis commence à sentir mauvais. D'après TMZ, le Comité de la Chambre sur la surveillance et la réforme a demandé aux organisateurs du festival, la société Live Nation, d'expliquer ce qui a mené à la tragédie.

Début novembre, l'Astroworld Festival lancé en 2018 par Travis Scott a tourné au drame suite à un mouvement de foule pendant le concert de la star, dans lequel dix personnes ont perdu la vie et plus de 300 autres ont été blessées. Des plaintes ont été déposées dans la foulée contre Travis Scott, Live Nation et Drake qui a fait une apparition surprise pendant le concert de Travis.

Plusieurs manquements

Alors que l'enquête judiciaire est en cours, c'est donc des responsables politiques qui invitent Live Nation à venir s'expliquer sur les circonstances qui ont pu amener à un tel drame. Dans une lettre ouverte, des membres du Congrès se basent sur des "rapports récents" qui soulèvent "de sérieuses inquiétudes quant à savoir si Live Nation a pris les mesures adéquates pour assurer la sécurité des 50.000 spectateurs qui ont assisté à l'Astroworld Festival".

Ils citent plusieurs exemples de manquements soulevés dans ces rapports. Le personnel de sécurité et le personnel médical aurait été inexpérimenté ou mal équipé pour faire face à des blessures de masse, la disposition des barricades aurait rendu l'évacuation difficile d'après certains festivaliers, les organisateurs n'auraient pas tenu compte des signes avant-coureurs. 

Le Comité de la Chambre sur la surveillance et la réforme réclame des réponses au sujet de ces différents points de la part de Live Nation. D'après plusieurs médias américains, Travis serait de son côté en train de bosser sur un projet avec la Conférence des maires des États-Unis afin de rendre les concerts plus sûrs pour le public. L'idée serait de constituer un groupe de travail composé de professionnels de la musique, de la santé, mais aussi des membres du gouvernement et de la sécurité publique.

Dans une interview tournée début décembre, Travis Scott explique être choqué par ce qui est arrivé, tout en réexpliquant qu'il n'avait rien vu du drame qui se déroulait dans le public. La justice et les politiques vont maintenant faire leur travail pour définir les différentes responsabilités. Travis lui devra donc encore attendre, à moins qu'il ne revienne dans le game avec sa musique? Il y a quelques jours, il en tout cas ajouté "UTOPIA" à sa bio Insta, en référence à son futur nouvel album.

Articles recommandés pour vous