Le comité de soutien à Ali Aarrass interpelle Reynders en pleine conférence

Le comité de soutien à Ali Aarrass se bat depuis 2010.

© ABDELHAK SENNA - AFP

20 oct. 2015 à 09:35 - mise à jour 20 oct. 2015 à 09:35Temps de lecture1 min
Par Karim Fadoul

Moment tendu, lundi soir, au Bozar. Au cours d'une conférence donnée par Didier Reynders (MR) dans le cadre du cycle des Grandes conférences catholiques, le ministre des Affaires étrangères a été interpellé par surprise par des membres du comité de soutien à Ali Aarrass. Luc Vervaet, cheville du collectif Free Ali, a pris la parole pour demander quelles actions le gouvernement belge comptait mener pour la libération de ce Bruxellois emprisonné au Maroc depuis 2010. Luc Vervaet a rapidement été interrompu avant d'être évacué par des agents de sécurité comme le montre une vidéo tournée sur place et diffusée sur les réseaux sociaux.

Un sit-in ce mercredi

Le comité accuse la Belgique de ne pas venir en aide au Belgo-Marocain accusé d'activités terroristes par le Royaume chérifien. Des faits que l'intéressé nie formellement. Ali Aarrass a d'ailleurs mené plusieurs grèves de la faim pour dénoncer ces accusations, ses conditions d'incarcération et les actes de torture qu'il dit subir de la part des forces marocaines. Une vidéo montrant son état de santé a d'ailleurs été diffusée voici quelques jours.

Le collectif annonce d'ores et déjà un nouveau sit-in devant le ministère des Affaires étrangères ce mercredi à 11 h 30.