RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Le collectif féministe les Sous-entendues a rendez-vous ce jeudi avec la bourgmestre de Molenbeek

Un dirigeant de club de natation au coeur d'une polémique à Molenbeek

Le 17 mai dernier, nous avons fait état d'accusations de harcèlement sexuel envers le responsable présumé d'un club de natation actif à la piscine Louis Namèche de Molenbeek. Accusations que la personne mise en cause nie farouchement. 

Plusieurs utilisateurs de la piscine communale demandent la mise à l'écart de ce responsable. La commune de Molenbeek affirme avoir obtenu l'accord du club pour que l'intéressé ne mette plus les pieds à la piscine. Mais Laura Baiwir, du collectif féministe Les Sous-Entendues, se montre plus que sceptique. "Nous avons été contactées par des femmes de Molenbeek à la suite de notre action devant la Maison communale de Schaerbeek en soutien à une victime d'agression sexuelle (l'échevine Ecolo Sihame Haddioui, ndlr). A force d'insistance, nous avons obtenu un rendez-vous avec la bourgmestre ce jeudi." 

Un rendez-vous, mais pour demander quoi? "Nous espérons que le point figurera à l'ordre du jour du conseil communal de la veille et nous demanderons alors quelles mesures ont été mises en place pour protéger les femmes - et les jeunes femmes - de cet agresseur présumé". 

Quant à l'éloignement supposé de ce responsable de club, "il a été aperçu à la piscine il y a une dizaine de jours", conteste Laura Baiwir. "Les personnes qui sont venues nous trouver nous ont dit que même ça il ne respecte pas. Il n'a vraiment aucun respect pour les règles et c'est pour ça que ces femmes ont pris contact avec nous."

Le rendez-vous avec la bourgmestre Catherine Moureaux est fixé ce jeudi en début d'après-midi. 

 

Articles recommandés pour vous