RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Le coach de Seraing peste sur l’arbitrage : "On a le sentiment de ne pas être arbitrés comme les autres"

Le coach de Seraing peste sur l'arbitrage : "On a le sentiment de ne pas être arbitrés comme les autres"

Seraing - Antwerp

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

11 févr. 2022 à 22:32Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda

Grosse frustration pour Seraing vendredi soir au terme de la rencontre qui l’opposait à l’Antwerp et qui a vu les Métallos s’incliner 0-1 suite à un but anversois dans les arrêts de jeu (92e). Un but presque gag qui s’ajoute à la frustration d’un penalty réclamé et non concédé pour un contact entre Dorian Dessoleil et Mouandilmadji Marius.

"Il y a beaucoup de frustration et un peu de colère aussi", reconnait le coach de Seraing Jean-Louis Garcia au micro d’Eleven Sports au terme de la rencontre.

"On se sent lésé que l’arbitre n’ait pas sifflé ce penalty", ajoute-t-il avant de développer. " "Toutes les décisions du VAR depuis que je suis arrivé sont en notre défaveur. Sur les témoignages que j’ai, tout le monde dit qu’il doit siffler penalty et il ne le fait pas. Après, cela n’excuse pas notre manque de concentration sur ce dernier coup de pied arrêté… qui est très douteux. Je ne suis même pas sûr qu’il y ait faute."

Satisfait de la prestation des siens contre "un cador du championnat", Garcia ne décolère pas. "On a eu le sentiment de pouvoir faire l’exploit, de gagner. C’est très dur à encaisser. C’est une défaite très cruelle dont il faudra se relever. Si le penalty est sifflé, la victoire aurait pu nous appartenir", estime-t-il avant de revenir sur un épisode arbitral controversé face à l’Union Saint-Gilloise et de réclamer plus de respect.

"On est un petit. On a des petits moyens. On se bat, on essaie d’être fair-play et de respecter tout le monde. Mais des fois on a le sentiment de ne pas être tout à fait respecté, de ne pas être tout à fait arbitré comme les autres. Il paraît que ce sont des faits de jeu, que ça fait partie du jeu."

Sur le même sujet

Football, temps d’arrêt pour des fautes : l’Amérique latine se détache, la Belgique en bon élève

Football

Pro League : Quand Morgan Poaty a un problème de lacets, l’arbitre vient à son secours

Sport - Insolites

Articles recommandés pour vous