RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Le Club Bruges sacré champion de Belgique 2022 après une victoire renversante à l'Antwerp !

Antwerp - FC Bruges : 15 mai 2022 (1-3). Le FC Bruges est champion de Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 mai 2022 à 01:33 - mise à jour 15 mai 2022 à 13:21Temps de lecture2 min
Par Lancelot Meulewaeter

Le Club Bruges est sacré champion de Belgique pour la 18e fois de son histoire. En battant leur rival de l’Antwerp (1-3) dans une rencontre renversante, les Blauw & Zwart concrétisent dans des Champions Playoffs’ où ils ont été intraitables, à défaut d’être flamboyants. C’est leur troisième titre consécutif.

En se déplaçant à l’Antwerp, Bruges tient sa première occasion de sceller le sort du championnat. L’Antwerp réalise un début de Champions Playoffs’ indigent, qui oblige les hommes de Brian Priske à un ultime sursaut : retarder la célébration du titre du rival détesté.

L’orgueil offre un supplément d’âme au Great Old dans cette rencontre : méconnaissables face à Anderlecht, les Anversois prennent l’initiative et crée à eux seuls toutes les occasions de la première période. D’un poteau de Samatta (15e), à un enroulé de De Laet (23e) en passant par une tête du même Samatta (34e), les Anversois ont buté sur un Mignolet en état de grâce, qui a pratiquement tout arrêté. Seul Frey a réussi à percer l’infranchissable par une frappe courbée surpuissante (19e minute, 1-0) au terme d’une action qu’il aura créée et conclue.

L'Antwerp laisse passer sa chance

Parmi tous les vérités de comptoir du football, « une équipe qui rate trop d’occasions finira par se faire surprendre » a encore de beaux jours devant elle dans notre compétition, et l’Antwerp l’apprend à ses dépens. Incolore en 45 minutes, le Club Bruges est remis en selle sur une grossière erreur individuelle d’Abdoulaye Seck, coupable d’avoir découpé Noa Lang en plein rectangle dès l’entame du deuxième acte. Ou comment gâcher le travail d’une mi-temps entière en une seconde d’absence. C’est ainsi que Hans Vanaken rétablit l’égalité sur penalty (1-1, 48e). L’international belge, toujours aussi imperméable à la pression, est l’autre homme de cette saison brugeoise.

Le match bascule définitivement quand un corner botté au premier poteau trouve la tête de Jack Hendry (1-2, 65e), avant qu’un autre corner botté dans la foulée ne profite à un Adamyan bien placé (1-3, 66e). En 120 secondes, le championnat est décidé. Les Brugeois peuvent exulter : une nouvelle fois malmenés, ils ont trouvé la force de résister avant de renverser le match au meilleur moment. Une preuve de l’expérience qui habite un noyau désormais habitué à gagner. Bruges remporte son 18e titre de champion de Belgique et son troisième consécutif.

Loading...

Sur le même sujet

Un mercato hivernal réussi, Mignolet qui revient au top au meilleur moment : les hommes du titre brugeois

Jupiler Pro League

Joachim Mununga : "Au mercato, Bruges a décidé qu’il voulait ce titre de champion"

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous