RTBFPasser au contenu

Economie

Le climat s’invite dans les banques : la BCE a lancé un "stress test" sur les risques liés au dérèglement climatique

Plusieurs maisons démolies à Pepinster, après les inondations de la mi-juillet 2021.
27 janv. 2022 à 11:02 - mise à jour 27 janv. 2022 à 11:031 min
Par Belga

La Banque centrale européenne (BCE) a lancé jeudi un test de résistance afin d’évaluer l’état de préparation des banques face aux chocs financiers et économiques que peuvent provoquer les risques climatiques.

"Ce test de résistance est l’occasion, pour les banques comme pour les autorités de surveillance, de recenser les vulnérabilités et les meilleures pratiques des établissements de crédit en matière de gestion des risques liés au climat et de mieux comprendre les défis auxquels ils sont confrontés", explique la BCE dans un communiqué.

"Il est important de noter qu’il ne s’agit pas d’un exercice sanctionné par une réussite ou un échec et qu’il n’aura pas d’incidence directe sur le niveau de fonds propres des banques", ajoute l’institution basée à Francfort.

Le test de résistance ciblera des catégories spécifiques d’actifs exposés aux risques climatiques et non le bilan complet des banques. Les scénarios du test refléteront d’éventuelles politiques futures relatives au climat et évalueront aussi bien les risques physiques (comme la canicule, la sécheresse et les inondations) que les risques à court et long terme découlant de la transition vers une économie plus verte.

La BCE publiera les résultats du "stress test" en juillet prochain.

Les accords de la COP26: reportage JT du 14/11/2021

Sur le même sujet

03 févr. 2022 à 05:21
1 min
16 déc. 2021 à 14:28
1 min

Articles recommandés pour vous