RTBFPasser au contenu

Le chien viverrin, un espèce invasive aux Grottes de Han

Le chien viverrin, un espèce invasive aux Grottes de Han
15 juil. 2016 à 14:33 - mise à jour 15 juil. 2016 à 14:361 min
Par Thomas De Brouckère

C’est une toute nouvelle espèce qu’accueille le parc animalier des Grottes de Han. Deux chiens viverrins, un mâle et une femelle, ont pris possession d’un enclos; ils arrivent tout droit du Zoo de Lorient (France).

Cette espèce est méconnue du grand public et ne ressemble pas du tout à un chien. "C’est un animal qui a la démarche d’un blaireau, une tête de raton laveur avec la taille d’un petit renard", explique Anthony Kholer, le directeur adjoint du parc. "C’est un canidé omnivore. Il vient d’Asie et a été importé en Russie pour sa fourrure ; c’est ensuite qu’il a colonisé l’Europe occidentale. A tel point qu’on le retrouve aujourd'hui chez nous, dans les forêts de la province du Luxembourg."

Une espèce invasive

Le chien viverrin est malheureusement une espèce invasive; c’est d’ailleurs pour ça que le parc en accueille. L'objectif est de sensibiliser le grand public à ce type d’espèce. "Il met en péril l’écosystème en Belgique car il s’approprie la nourriture d’autres animaux comme les renards", explique Anthony Kohler. En attendant le parc accueillera deux nouveaux chiens viverrins d’ici la fin de l’été.

Un cadeau pour les ours

A l'autre bout du parc, l’attraction phare ce sont les ours Willy et Marlène. Et bonne nouvelle pour eux, leur enclos vient d’être agrandi. "Il est désormais quatre fois plus grand qu’auparavant, se réjouit Albert Joris, le directeur du parc. C’est à la fois un cadeau pour les vieux jours de ces animaux qui sont ici depuis 25 ans mais aussi un investissement de 300 000 euros pour l’avenir". Willy et Marlène sont très vieux, ils seront bientôt remplacés par un nouveau couple d'ours. 

Un ours du domaine des grottes de Han
Un ours aux Grottes de Han

Articles recommandés pour vous