RTBFPasser au contenu

Les éclaireurs

Le chanvre et le grillon

Le chanvre et le grillon

Ce samedi 24 avril 2021, les invitées de Fabienne Vande Meerssche (@fvandemeerssche) dans LES ÉCLAIREURS font partie des jeunes diplômé.e.s récompensé.e.s aux HERA Awards 2021 : Noémie Le Meur est diplômée en Design textile à l’ARBA-ESA de Bruxelles & Céline Lopes est diplômée en architecture à LOCI Tournai de l’UCLouvain.

 

DIFFUSION : samedi 24 avril 2021 à 13h10’

REDIFFUSION : dimanche 25 avril 2021 à 23h10’

HERA Awards 2021

HERA (Higher Education & Research Awards for Future Generations) est un programme de prix d'excellence initié par la Fondation pour les Générations Futures en 2010. L’objectif des HERA Awards est de soutenir l'exigence et l'excellence des étudiant·e·s et chercheur·euse·s qui intègrent une approche transversale (à 360°) propre au développement durable dans leurs thèses de doctorat ou mémoires de master afin d'inspirer progressivement l'ensemble de la communauté académique.

Les HERA Awards se développent grâce à des partenariats privés et le soutien des pouvoirs publics. Les 6 universités francophones du pays sont partenaires et accueillent à tour de rôle la cérémonie.

Lors de la cérémonie des HERA Awards, 9 prix sont décernés. Le premier prix récompense une thèse de doctorat toutes disciplines confondues. Les 8 autres prix récompensent des mémoires dans les champs suivants : Architecture, Santé, Alimentation et Agriculture, Finance, Économie, Design, Technologies de l’information et Ingénierie.

Pour en savoir davantage sur les mémoires primés et leurs auteur·e·s, suivez du 21 au 29 avril les webinaires et la cérémonie de proclamation des HERA Awards 2021 !

HERA Awards
HERA Awards Tous droits réservés

Nos invitées

Noémie Le Meur

Noémie Le Meur

Noémie Le Meur est titulaire d’un Master en Design textile à l’ARBA-ESA (Académie Royale des Beaux-Arts – École Supérieure des Arts) de Bruxelles.

 

Noémie Le Meur – La filière chanvre en Wallonie

En 2020, elle a défendu un mémoire en Design textile à l’ARBA-ESA, intitulé : "Le chanvre. Histoire et évolution, de la fibre au textile. Le cas de la filière chanvre textile en Wallonie". Une recherche nominée au Sustainable Design Award 2021 (Design durable).

Pour consulter le mémoire de Noémie Le Meur, cliquez ici.

 

Noémie Le Meur a découvert le travail du textile durant ses études secondaires, se crée alors une vraie passion avec la matière, les fils et les savoir-faire qui leur sont liés. En 2015, elle entame un bachelier en Design textile à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Axée essentiellement sur le tissage, cette formation lui permet aussi de découvrir d'autres techniques comme la teinture ou les impressions sur textile. 

En 2018, en parallèle de ses études, Noémie Le Meur a l'opportunité d'assister une costumière pour la Zinneke Parade à Bruxelles durant près de six mois et travaille ainsi en collaboration avec différents organismes.

Chanvre

C'est dans le cadre de son master en Design textile qu’elle s’intéresse à la fibre de chanvre, une ressource à grand potentiel tant sur le plan écologique qu'économique, cultivée par des agriculteurs en Belgique, mais pourtant peu exploitée dans le secteur textile.

Fibre

Sa recherche de Master porte sur l'exploitation de cette fibre et ses modes de transformations.

Consultez ici le résumé de son mémoire présenté sur le site des HERA Awards :

Mémoire Noémie Le Meur
Mémoire Noémie Le Meur Tous droits réservés

Noémie a développé notamment un projet de tapis faits à la main, entièrement compostables, teints avec de la teinture naturelle et faits à partir de chanvre et de lin européens. En septembre 2020, Noémie Le Meur obtient son diplôme de Master en arts plastiques, visuels et de l'espace (option Design textile) à l’ARBA-ESA.

Depuis, Noémie Le Meur a participé à plusieurs expositions : le FITE à Clermont-Ferrand, l'exposition des Lauréats de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, le concours Tremplin organisé par BeCraft à Mons. Elle a également participé à une table ronde en tant qu'intervenante autour du thème des chaînes de productions textiles et des fibres naturelles.

Pour découvrir en images les créations de Noémie, allez faire un tour sur sa page Instagram.

Aujourd'hui, Noémie Le Meur travaille sur différents projets en partenariat ou comme exécutante avec des designers rencontrés durant son master tels qu'Alexander Marinus ou Vanessa Colignon. Ceci lui permet de donner une continuité à ce projet tout en développant de nouvelles pistes et en enrichissant ses connaissances pratiques et techniques.

 

Pour vous inscrire au webinaire auquel participera le 28 avril 2021 (10h) Noémie Le Meur, cliquez ici.

Webinaire HERA Awards 2021
Webinaire HERA Awards 2021 Tous droits réservés

Céline Lopes

Céline Lopes

Céline Lopes est titulaire d’un Master en Architecture à LOCI (Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale, d’urbanisme) Tournai de l’UCLouvain.

Céline Lopes – Revitaliser une région rurale

En 2020, elle a défendu un mémoire en Architecture à LOCI Tournai intitulé : "Un projet local comme catalyseur du territoire rural" pour lequel elle a été nominée en novembre 2020 au prix Van Hove et qui a été primé par un HERA Award Sustainable Architecture.

Pour consulter le mémoire de Céline Lopes, cliquez ici.

 

Consultez ici le résumé de sa recherche présenté sur le site des HERA Awards :

Mémoire Céline Lopes
Mémoire Céline Lopes Tous droits réservés

Céline Lopes, issue d’une famille émigrante portugaise, réside à Lille dans le nord de la France. Ce double territoire a construit ses choix personnels et professionnels. En effet, depuis son enfance, Céline Lopes est plongée au cœur de l’entreprise familiale dont l’activité principale est la construction de bâtiments. Céline a choisi de devenir architecte pour rester liée à cette "zone d’activité", tout en se distinguant de son entourage familial en apportant des compétences complémentaires.

Rio de Couros

Son attachement au Portugal est à l’origine de son travail de fin d’études dont l’objectif est de redonner "vie" au village "Rio de Couros" - dont sa famille est originaire -, en relançant l’économie via l’installation d’une ferme verticale produisant des grillons à des fins alimentaires. Elle estime que dans notre monde globalisé, un engagement de l’architecte dans une démarche locale, portée par l’innovation tout autant que la préservation, est essentiel pour le maintien des équilibres naturels et humains dans les territoires ruraux.

Ferme verticale
Ferme verticale Céline Lopes

Pour écouter le podcast du webinaire auquel Céline a participé le 23 avril 2021, cliquez ici.

Webinaire HERA Awards 2021
Webinaire HERA Awards 2021 Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous