RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Le chantier du tram à Liège provoque de nombreuses faillites : "Les gens sont découragés à venir"

17 août 2022 à 14:49Temps de lecture1 min
Par Mallaury Lehnertz sur base d'un reportage de Marie Bourguignon et Françoise Dubois

Les commerçants du centre-ville ferment les uns après les autres. Les quelques aides dégagées sont insuffisantes.

C’est un chantier structurant comme on dit, synonyme de renouveau de Liège, de ville apaisée… sans doute… Mais depuis juin 2019, le chantier du tram est un chantier interminable qui fragilise le centre de Liège. Il fait fuir les Liégeois et les clients. C’est surtout des trous partout dans le centre et des déviations qui mettent les nerfs à vif des clients potentiels.

La réaction des clients et des commerçants

Julien Lardinois, gérant d’un magasin d’accessoires, explique : "J’ai des clients qui viennent des fois de Seraing ou de Flémalle et qui me disent qu’ils ont mis une heure pour venir. C’est à côté. Les gens sont donc découragés à venir à cause des travaux, mais c’est un peu mal aiguillé".

Je dois me résoudre à fermer l’un de mes magasins.

Des commerces qui se meurent, on en compte des dizaines. En vitrine de son commerce de chaussures, Virginie Crampon désigne clairement le coupable : le tram. "Là, j’ai pris la lourde décision, la mort dans l’âme, je dois me résoudre à fermer l’un de mes magasins et c’est, du coup, celui-ci parce que c’est celui qui chute le plus à cause des travaux". Un commerce qui a vu son chiffre d’affaires chuter de 60%.

La réponse du groupe TEC

Alors bien sûr, le tram n’est pas responsable de tous les maux. Daniel Wathelet, responsable Tram au sein du groupe TEC : "Il y a aussi d’autres facteurs comme par exemple la période de Covid qui a modifié les habitudes des gens. Le fait que les gens, avec l’augmentation du prix de l’énergie, ont perdu du pouvoir d’achat".

Il faut bien travailler à plusieurs endroits.

Mais les Liégeois ne comprennent pas… Pourquoi ouvrir partout en même temps par exemple ? Réponse : "Il faut bien travailler à plusieurs endroits. On est sur 12 kilomètres. On traverse la ville de part en part. Et dire de faire un côté, puis on termine, cela aurait pris nettement plus de temps".

Quant au soutien aux commerçants, il se fera sous forme d’argent : 11 millions, prochainement nous dit-on. Quant à l’inauguration du tram, elle est prévue pour mai 2024.

Sur le même sujet

A Liège, un tram devenu tortillard

Regions

Articles recommandés pour vous