RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le championnat du Portugal reprendra le 30 mai à huis clos

Sergio Conceicao, entraineur du FC Porto
30 avr. 2020 à 19:54Temps de lecture7 min
Par Rodrigo Beenkens

Le gouvernement portugais autorise la reprise des compétitions de football, à huis-clos, à partir du 30 mai. Une date qui coïncide avec la dernière phase du plan de la reprise des activités économiques au Portugal. Le protocole sanitaire et les modalités de cette reprise doivent encore être approuvés par la DGS (Direction Nationale de la Santé).

On n’a plus joué en Liga portugaise depuis le 8 mars dernier. C’était la 24ejournée. Il en reste donc dix à disputer, soit autant que…les playoffs 1 chez nous. Les championnats des jeunes, amateurs, féminins et du fustal sont terminés. Il n’y ni champions ni montants ni descendants.

La Fédération Portugaise du Football (FPF) a d’abord conçu un plan de reprise (voir ci-dessous) avant de le soumettre à la Direction Générale de la Santé (DGS) et au gouvernement, lesquels ont donné leur feu vert cette après-midi.

Mardi dernier en fin de journée, au Palais de Sao Bento de Lisbonne, le premier ministre Antonio Costa s’est longuement entretenu avec le président de la Fédération Portugaise de la FPF, Fernando Gomes et les présidents de Porto, Jorge Nuno Pinto da Costa, de Benfica, Luis Filipe Vieira et du Sporting, Frederico Verandas. Les ministres de la Santé, Marta Temido, de l’Economie, Pedro Siza Vieira et de l’Education, Tiago Brandao Rodrigues ainsi que les présidents du comité olympique, José Manuel Constantino et paralympique, José Manuel Lourenço étaient aussi présents à cette réunion qui a duré presque deux heures.

Tous n’affichaient pas la même motivation. A Porto, en tête du championnat avec un point d’avance sur Benfica, on voulait absolument rejouer. Le club, privé de Ligue des Champions cette saison, a besoin d’argent. Les joueurs et le staff ont fait un geste en acceptant de réduire leur salaire de 40 %, récupérables en deux phases : 20 % dès la reprise de la compétition et 20 % en cas d’accession à la Ligue des champions. Une qualification automatique pour le champion, le deuxième devant passer par deux tours éliminatoires préliminaires. Benfica était, dit-on, un peu mois emballé par une reprise, le club lisboète n’ayant plus trop de problèmes de trésorerie depuis la vente de Joao Felix 126 millions d’euros à l’Atletico Madrid.
 

Ronaldo confiné à Madère : 86 cas de Coronavirus et aucun décès

La FPF va maintenant devoir établir un calendrier (deux et peut-être trois matches par semaines ?) et déterminer dans quels stades on va jouer. Quelles enceintes offrent les meilleures conditions sanitaires et garantissent de pouvoir respecter les mesures de distanciations indispensables ?

Est-il raisonnable d’aller jouer à Maritimo, dans l’archipel de Madère ou à Santa Clara, dans celui des Açores, à deux heures de vol ou plus de Lisbonne et Porto ? Ces deux équipes devront très probablement évoluer sur le continent, alors que la situation sanitaire est pourtant bien meilleure chez eux. Surtout à Madère où Cristiano Ronaldo est confiné depuis un mois. Depuis le début de la pandémie, on y recense à ce jour 86 cas positifs et pas un mort. Vu qu’il est exclu de concentrer tous les matches dans la même zone du pays, il est utile de prendre connaissance des chiffres qui suivent.

Géographiquement le Portugal est réparti en six zones, très différemment affectées par le Covid-19.

Région

Cas confirmés

Nombre de décès

Clubs en D1

Le Nord et Porto

15090

566

10

Le Centre

3389

198

1

Lisbonne

5815

199

4

Alentejo

207

1

0

Algarve

331

13

1

Archipels des Açores

et de Madère

127

86

12

0

1

1

C’est dans le Nord et la région de Porto que le nombre de cas et de décès est le plus important. Un nombre supérieur à tout le reste du pays, y compris les archipels de Madère et des Açores. C’est là, dans le Nord, que l’épidémie a commencé. Cela s’explique par le fait que cette région est plus industrielle. Les contacts (et les voyages) sont plus fréquents, notamment dans le domaine de l’industrie textile, avec l’Italie, la France et naturellement l’Espagne, la seule frontière terrestre avec le Portugal. On recense aussi dans cette zone du pays pas moins de dix des dix-huit clubs de l’élite portugaise : le FC Porto, Boavista, Braga, Guimaraes, Moreirense, Famalicao, Gil Vicente, Rio Ave, Paços de Ferreira et Aves. Cela fait 55 %.

Le Sud épargné

Le sud du pays est très épargné par le Covid-19. En Algarve, on ne dénombre qu’un seul cas positif au cours de ces 24 dernières heures. Seule la ville de Portimao accueille un club de football de la Liga. En Alentejo, on n’a enregistré qu’un seul décès depuis le début de la pandémie. Cette région située au sud de Lisbonne est la moins peuplée du pays. Elle compte 24 habitants aukm2et aucun club en première division. Forte de ces chiffres, de ses paysages et de ses plages sauvages, l’Alentejo a déjà lancé sa campagne touristique

“Sans vaccin, pas de stade plein”

Le Sporting club du Portugal a repris les entraînement le lundi 20 avril, sans utiliser les douches et en maintenant une distance de dix mètres entre les joueurs. Deux joueurs à la fois, un par moitié de terrain, toujours accompagné du préparateur physique, Gonçalo Alvaro, du médecin du club, Nuno Loreiro et du responsable de l’unité de performance, Francisco Tavares. Une fois la séance terminée, direction le parking, la voiture et à la maison. Ensuite, place aux deux joueurs suivants. Et ainsi de suite.

Benfica, Braga et Famalicao ont repris une semaine plus tard. Porto reprendra lundi prochain, le 4 mai. A Famalicao, tout le monde a été soumis à des tests sérologiques effectués par un laboratoire externe qui a dû garantir que les joueurs étaient aptes à reprendre une activité sportive en toute sécurité. Tous les espaces du stade ont été désinfectés dans les mesures d’hygiène les plus strictes.

A Braga, les joueurs étaient séparés en deux groupes bien distincts, dans le plus grand respect des distances de sécurité, avec une balle et un matériel d’entraînement bien désinfectés par joueurs.
 

La finale de la Coupe incertaine en raison… d’un concert de Iron Maiden !

La finale de la coupe, initialement prévue le 24 mai doit opposer Benfica à Porto, au stade national à Lisbonne. La fédération portugaise de football a fixé une nouvelle date : le 26 juillet, trois jours après un concert du groupe anglais Iron Maiden qui n’a toujours pas été annulé et risquerait d’endommager la pelouse.

Le plan de reprise

Voici le contenu du document remis au gouvernement portugais et qui reprend les mesures recommandées avant, pendant et après le match.

Les joueurs et le staff ont l’obligation de se soumettre à des tests avant la reprise des entraînements collectifs. De nouveaux tests sont obligatoires entre 48 et 24 heures avant le match. Un joueur testé positif est isolé pendant 14 jours, sans obligation de mettre en isolement les personnes avec qui il a été en contact. Ces personnes devront toutefois obligatoirement subir un test. Il s’agit, comme c’est prévu en Allemagne, de traiter un joueur infecté comme un joueur blessé pour quelque motif que ce soit.

Les vestiaires doivent rester fermés et ne peuvent être ouverts qu’à l’arrivée des deux équipes, à des moments différents. Le club visité est responsable de l’hygiène dans tous les espaces et à l’obligation de tout désinfecter. Les responsables du matériel et des équipements doivent libérer l’espace avant l’arrivée des joueurs.

Dans la mesure du possible, les voyages devront s’effectuer le jour du match en respectant toujours les distances et avec port d’un masque. En cas de nuit passée à l’hôtel, il est recommandé d’utiliser des chambres individuelles et, à défaut, d’utiliser des lits séparés d’un mètre au moins, d’éviter l’usage de l’ascenseur, de prendre les escaliers sans toucher les poignées et d’éviter d’utiliser l’air-conditionné. Tout contact avec les autres personnes résidant dans l’hôtel est proscrit et les repas doivent se tenir dans des espaces aérés.

L’autocar dans lequel les joueurs voyagent doit être préalablement complètement désinfecté, chaque personne devant porter un masque et occuper un espace habituellement utilisé par deux personnes. Seuls les joueurs et les membres du staff sont autorisés à bord, les autres doivent accompagner en véhicules privées.

Les délégués de la Ligue doivent arriver trois heures avant le match, avec un masque, en maintenant les distances de sécurité et doivent vérifier que toutes les mesures d’hygiène sont respectées. Les arbitres doivent être accueillis par des personnes munies d’un masque. Ils doivent s’assurer que les ballons ont été désinfectés et qu’ils restent à proximité des arbitres. Lors de l’échauffement et en match, les ballons envoyés en tribune ne peuvent pas être réutilisés. Les membres de la sécurité doivent tous porter un masque et maintenir la distance de sécurité.

Les deux équipes doivent entrer dans le stade par des portes différentes, si possible, afin d’éviter tout contact. Pendant l’échauffement elles doivent garder une distance de sécurité avec les ramasseurs de balles (qui doivent porter un masque), les journalistes ou toute autre personne autorisée sur la pelouse.

Seules les personnes disposant d’une attestation médicale peuvent accéder à la zone technique. Les arbitres et délégués seront aussi testés avant le match. Ils devront présenter un test Covid-19 négatif comme tous ceux qui s’installeront sur le banc des réservistes.

Vingt photographes au maximum peuvent se trouver sur la pelouse (cinq de chaque côté du terrain) et ils ne pourront pas quitter leur position pendant le match. L’usage du masque est obligatoire. En tribune de presse, une distance de deux mètres doit être maintenue entre chaque journaliste, tous porteurs d’un masque. Le flash interview se fera en maintenant une distance de deux mètres. Il n’y aura pas de zone mixte et la conférence de presse se fera uniquement avec le micro du club entièrement désinfecté par le club comme les chaises et les tables. Il convient de prévoir des accès différents pour les membres du club et les autres personnes.

Articles recommandés pour vous