RTBFPasser au contenu

Week-end Première

Le castor, un animal protégé en Europe

Le castor, un animal protégé en Europe
08 nov. 2021 à 10:132 min
Par RTBF La Première

Avec Thomas Jean, photographe animalier en milieu urbain, redécouvrons le castor, cet animal réintroduit chez nous frauduleusement.

On l’imagine plutôt dans le grand nord canadien, mais le castor est bien présent en Wallonie.

On le différencie du ragondin, qui lui ressemble fortement et que l’on trouve aussi chez nous, par sa large queue plate qu’il utilise autant pour se déplacer que pour signaler un danger sur son territoire. Il claque sa queue à la surface de l’eau pour prévenir ses congénères de la présence d’un prédateur, par exemple.

Sa queue lui sert de gouvernail mais elle lui permet aussi de plonger rapidement en cas de danger, grâce à une propulsion par ondulation semblable à celle des dauphins.
 

Castor, la biodiversité

La hutte du castor est constituée d’un amas de branchages. Il y passe ses journées, puisqu’il s’agit d’un animal nocturne, et il y stocke la nourriture nécessaire pour passer l’hiver.

Au-delà de son physique particulier, le castor joue un rôle déterminant pour la biodiversité. Contrairement au ragondin, il construit des barrages qui peuvent faire jusqu’à une centaine de mètres de long. Il permet ainsi de recréer des zones humides, qui vont attirer des invertébrés, des batraciens, des oiseaux d’eau, une végétation spécifique, non négligeables dans ce contexte climatique.
 

Castor, le retour

Historiquement, le castor était présent en Belgique, jusqu’au 19e siècle. Depuis, il a été décimé par la chasse, pour sa fourrure et pour la sécrétion qu’il utilise pour marquer son territoire et imperméabiliser son pelage, le castoréum. Au début du 19e siècle, sa fourrure équivalait à un an de salaire d’un ouvrier et le castoréum était utilisé en parfumerie et en médecine.

Depuis son grand retour en Belgique, le castor européen est protégé par l’annexe 2 de la Convention de Berne. Il est donc interdit de le chasser, de le capturer, de le perturber intentionnellement ou encore de détruire un site de reproduction. Il est même interdit de l’empailler.
 


A lire sur RTBF Info : Un barrage de castors démoli à Thimister-Clermont : attention, c’est formellement interdit



​​​

Mais comment le castor a-t-il été réintroduit chez nous ?

C’est l’asbl Rangers de l’écologiste Olivier Rubbers qui a décidé de réintroduire le castor européen en Belgique, contre l’avis du Ministre de l’époque et de la Région wallonne. A partir de 1998, et pendant deux ans, plusieurs lâchers illégaux de castors provenant d’Allemagne se succéderont. 101 castors seront relâchés en zone frontalière France-Pays-Bas.

Aujourd’hui, la population de castors en Wallonie s’évalue entre 600 et 1000 individus, répartis sur 250 territoires.

"La réintroduction du castor aurait pourtant dû se réfléchir en amont, parce que le castor est, avec l’être humain, le seul mammifère à modifier intentionnellement son habitat naturel et donc à avoir un impact sur le paysage et sur le territoire", souligne Thomas Jean.
 

Ecoutez ici la chronique 'Thomas ou la vie sauvage'

Les quotas carbone sont-ils une solution pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre ?

Interview : Mathilde Szuba, sociologue de l'environnement

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

>> Pour en savoir plus >>>

Depuis 2017, Thomas Jean partage sa passion et ses bons conseils sur les réseaux sociaux sous le nom La Minute Sauvage. Suivez-le sur sa page Facebook et ses comptes Instagram et Youtube.

Il vient par ailleurs de publier Coexistence, un livre qui rassemble les photos animalières qu’il prend à Bruxelles. Le livre est né grâce à un crowdfunding et a été produit en Belgique auprès d’un imprimeur écolabellisé. Vous pouvez vous le procurer ici.

Une exposition photo est également prévue à la Galerie Bortier à Bruxelles, les vendredis, samedis et dimanches, du 12 novembre au 28 novembre.
 

A lire sur RTBF Culture : Thomas Jean, photographe animalier en milieu urbain : "La ville regorge d’une faune sauvage insoupçonnée"

 

__________________

Sur le même sujet

05 mars 2021 à 05:44
1 min
15 févr. 2021 à 11:32
1 min

Articles recommandés pour vous