RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

Le Cas Pucine : "Quand j'ai démarré, il n'y avait pas d'autres femmes ventriloques"

Le Cas Pucine, pour son spectacle "Main Mise"

Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 mars 2022 à 09:42Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

Le Cas Pucine était l'invitée du 8/9 pour présenter son nouveau spectacle Main Mise qui passe dans plusieurs villes belges. La jeune femme ventriloque s'est confiée sur la complémentarité de son duo et sur ses projets d'avenir.

En 2019, le public français découvre les talents de ventriloquie de Capucine dans La France a un incroyable talent. La Française enchaîne les performances aux côtés d’Eliott, son dragon, et remporte l’émission.

Dans Main Mise, Eliott pousse Capucine dans ses retranchements à coups d’expériences, de provocations mais aussi de... tendresse !

Un duo bien équilibré

Le Cas Pucine se découvre une passion pour la ventriloquie en... se brossant les dents quand elle avait 14 ans. Quelques années plus tard, elle gagne La France a un incroyable talent. Elle s'entoure alors d'Éric Antoine et de Jérémy Ferrari pour écrire son spectacle.

Dans Main Mise, Eliott et Le Cas Pucine forment un duo complémentaire. Ils se répartissent équitablement la parole. "On a tous la même importance dans le duo" souligne la jeune comédienne de 23 ans.

Le public passe du rire aux larmes dans le spectacle glisse de son côté Eliott : "Il y a énormément d'émotion, il y a de la poésie, de la performance, on fait du beatbox, de la flûte, on chante".

Que fait le duo Cas Pucine-Eliott en dehors de la scène

Le duo s'illustre aussi sur les réseaux sociaux. On remarque un Eliott parfois un peu caractériel. "C'est ce qui me rend humain" justifie la marionnette.

D'ailleurs que fait Le Cas Pucine de son dragon quand il ne discute pas avec elle ? Il attend gentiment sur un petit tabouret, mais surtout pas dans un tiroir ! "Je ne peux pas ranger Eliott, c'est psychologiquement impossible" confie la ventriloque française. "Comme Pikachu qui ne rentre jamais dans sa pokéball, eh ben moi je ne suis jamais dans ma valise" renchérit Eliott.

Il faut signaler qu'en dehors des spectacles, le travail de Cas Pucine requiert une hygiène de vie irréprochable. "La ventriloquie il faut beaucoup de rigueur d'hygiène, car il faut faire très attention aux tendinites, à la voix, plein de choses qu'il faut mettre en place : bien s'échauffer, ne pas boire du vin blanc" révèle-t-elle.

Loading...

De nombreux projets futurs

À seulement 23 ans, Le Cas Pucine est déjà une artiste accomplie, qui vit pleinement de son travail. Une performance tant au vu de son âge que de son genre. Elle a ouvert la voie aux femmes dans le domaine de la ventriloquie. "Quand j'ai démarré, il n'y avait pas du tout d'autres femmes, là il y en a quelques unes aux États-Unis qui émergent c'est chouette" se réjouit-elle.

Mais le duo voit encore plus loin. Une bande dessinée de leurs aventures pourrait éventuellement sortir. "Ce que j'aime bien faire après les dates parce qu'il se passe toujours plein de trucs en tournée, je ne veux pas oublier. Je fais donc des planches de BD par ville où on va parce qu'il y a toujours des anecdotes. Peut-être qu'un jour cela sortira" déclare-t-elle, tout en dévoilant d'autres projets qu'elle garde dans un coin de la tête : une mini-série et un dessin animé. "J'aimerais bien prêter ma voix à Eliott dans un dessin animé, cela me ferait bien rigoler".

Avant cela, rendez-vous un peu partout en Belgique pour les retrouver sur scène : 

  • Le 24 mars à Namur – Le Delta.
  • Le 21 avril à Braine-le-Comte – Salle Baudouin IV.
  • Le 22 avril à Woluwé-Saint-Pierre – Centre Culturel.
  • Le 23 avril à Liège – Trocadéro.
  • Le 15 mai à Rochefort – Festival de Rochefort.
Loading...

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

Joël Dicker : "Je reste dans des intrigues qui sont un peu à l’ancienne"

Le 8/9

Noé Preszow veut "Faire les choses bien" dans un duo avec la Bruxelloise Leila Lachterman

Le 8/9

Articles recommandés pour vous