RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Le cas Lacollonge : l’impact des crues sur le tissu industriel de la vallée de la Vesdre

Peut-être la fin d'une époque, à Prayon
24 nov. 2021 à 14:451 min
Par Michel Gretry

Parmi les dégâts collatéraux des inondations de la mi-juillet, les petites et moyennes entreprises ont évidemment beaucoup souffert, et après quatre mois, elles sont quelques-unes à sombrer.

C’est le cas de l’usine Lacollonge, à Trooz. Elle a déposé son bilan, et lundi, le tribunal a prononcé sa faillite. C’est une firme familiale d’une vingtaine de personnes. Elle s’occupe de caoutchoutage et d’ébonitage, c’est-à-dire qu’elle se charge de protéger des pièces de métal avec un revêtement anti-abrasif. Elle est n°1 dans le traitement des citernes des camions de produits acides.

Cet été, elle a été envahie par plus de deux mètres d’eau. Toute la machinerie a été noyée. Quand la rivière s’est retirée, quelques jours plus tard, des vandales ont sectionné et volé les câbles électriques. Pour le patron de la firme, c’est devenu insurmontable. Il possède d’autres ateliers, dans le voisinage immédiat, qui continuent à travailler. Mais Lacollonge a dû se saborder. En fin de semaine, un contact avec les curateurs pourrait dégager des pistes de redémarrage progressif. Les deux plus grosses sociétés belges de transport routier pourraient aider, d’une manière ou d’une autre.

Articles recommandés pour vous