RTBFPasser au contenu

Monde Afrique

Le Burkina Faso suspendu de la CEDEAO, sans autres sanctions immédiates

Un homme assis sur sa moto fait des gestes alors que les gens se rassemblent sur la place de la Nation pour soutenir les militaires à Ouagadougou, le 24 janvier 2022.
28 janv. 2022 à 15:001 min
Par Belga

Le Burkina Faso, où un coup d’Etat s’est produit lundi, a été suspendu vendredi de la Communauté des Etats ouest-africains (CEDEAO) à l’issue d’un sommet virtuel de cette organisation qui n’a pour l’instant pas décidé d’autres sanctions, a appris l’AFP auprès d’un participant à la réunion.

La CEDEAO, qui a demandé la libération du président renversé Roch Marc Christian Kaboré, placé en résidence surveillée, ainsi que des autres officiels arrêtés, tiendra un nouveau sommet le 3 février à Accra, en présence cette fois des chefs d’Etat de la région, selon cette source s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

Le sommet virtuel, qui a duré environ trois heures, a en outre décidé de l’envoi samedi à Ouagadougou d’une mission des chefs d’état-major des armées de la CEDEAO, qui sera suivie lundi d’une mission ministérielle.

Sur le même sujet

03 févr. 2022 à 15:30
1 min
31 janv. 2022 à 19:19
1 min

Articles recommandés pour vous