RTBFPasser au contenu

On n'est pas des pigeons

Le bon de commande : pièce maîtresse pour l'achat de votre nouvelle cuisine

Restez attentif lorsque vous signez un bon de commande pour une cuisine

on n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dans les salons consacrés à l'habitation comme Batibouw, les stands des cuisinistes font souvent le plein. En effet, la cuisine est devenue la pièce maîtresse de la maison. Une pièce de plus en plus connectée, remplie de gadgets et d'éléments techniques. Au moment de vous lancer dans ce projet il faudra signer un bon de commande : document indispensable pour éviter des problèmes après l'achat. Eric Cloes, rédacteur en chef du magazine "Je vais construire" était l'invité d'On n'est pas des pigeons et donnait à l'antenne de Vivacité quelques conseils :

"Lorsqu'on commande une cuisine, le bon de commande doit être détaillé et très clair. Il faut notamment exiger que chaque élément de votre cuisine soit clairement décrit et mentionné avec un prix unique à la pièce. De plus, il y a très souvent des travaux préparatoires. Il s'agit de modifications ou d'installations de prises de courant, des modifications d'emplacement d'eau courante et d'évacuation des eaux usées, des modifications d'éclairage, et éventuellement un redressement des murs pour que les meubles puissent se pendre correctement dans des anciennes maisons... Si ces travaux sont commandés au cuisiniste, il faut les faire décrire très précisément dans le bon de commande. S'ils sont commandés ailleurs ou faits soi-même, il faudra s'assurer que tout est prêt pour quand le cuisiniste va venir faire les installations".

Le cuisiniste doit-il venir sur place ?

"Il s'agit d'une étape indispensable !" s'exclame Eric Cloes, "commander une cuisine sans que le cuisiniste ne voie le local, c'est réellement s'exposer à des suppléments ! "

Restez également prudents et ne signez pas trop vite. En cas de soucis, vous disposez de 14 jours pour un délai de rétractation si vous signez en dehors de l'entreprise du vendeur. Vous pouvez également consulter la chatre de l'UPEC, l'Union professionnelle des Ensembliers de la Cuisine Equipée. Vous pouvez consulter leur site internet pour plus d'informations.

L'article original est à lire sur RTBF INFO...

Articles recommandés pour vous