Le biopic Lynyrd Skynyrd sur écran en juin

Le biopic Lynyrd Skynyrd sur écran en juin

© Michael Ochs Archives

06 févr. 2020 à 08:47Temps de lecture2 min
Par Marie-Amélie Mastin

Le film "Street Survivors: The True Story Of The Lynyrd Skynyrd Plane Crash" sera montré en avant-première à Los Angeles le 16 février et sortira en salles au mois de juin.

Il a été écrit et dirigé par Jared Cohn et produit par Brian Perera et Tim Yasui pour Cleopatra Entertainment. Le biopic retrace les événements des dernières heures avant le crash, du point de vue du batteur Artimus Pyle, qui en réchappera.

En juin 2017, Lynyrd Skynyrd lançait une action en justice contre Artimus Pyle, ex-batteur du groupe.

Le sujet de discorde était ce biopic qu’il prévoyait de réaliser à propos des musiciens et de leur accident d’avion mortel en 1977.

Le guitariste Gary Rossington, le frère et chanteur de Ronnie Van Zant, Johnny Van Zant, et les ayants-droit des membres disparus de Lynyrd Skynyrd poursuivaient Artimus Pyle en justice, ainsi que la maison de disque qui co-produit, Cleopatra Records de Manhattan.

Artimus Pyle a joué pour la première fois avec le groupe en octobre 1974 au Sergeant Pepper's Club à Jacksonville. Quand Bob Burns quitta le groupe après la tournée européenne de décembre 1974, Artimus Pyle fût engagé immédiatement pour le remplacer.

Il enregistrera alors trois albums studios et un album live avec Lynyrd Skynyrd, avant le tragique accident d'avion du 20 octobre 1977, dans lequel trois membres du groupes vont perdre la vie (Ronnie Van Zant, Steve Gaines et Cassie Gaines). A bord, lui aussi, Artimus Pyle s’en sortira étonnamment bien, avec quelques côtes cassées, et pourra s’extraire à temps de l’avion, avec deux autres roadies.

Lorsqu’il a annoncé qu’il comptait raconter son histoire dans un biopic, Lynyrd Skynyrd s’y est opposé et a interdit le film, et surtout l’utilisation du répertoire musical du groupe pour les besoins du film.

Initialement intitulé "Free Bird", il sera renommé ensuite "Street Survivors: The True Story of the Lynyrd Skynyrd Plane Crash".

Là où le bât blessait, c’est que le groupe n’est pas opposé à ce qu’Artimus Pyle raconte son histoire individuelle, mais il ne veut pas qu’y soient mêlés les autres membres du groupe… ce qui s’avère forcément compliqué.

Le procès porte sur les allégations selon lesquelles "Street Survivors" "pourrait contenir un portrait de Lynyrd Skynyrd qui ne reflète pas la réalité, mais vu au travers du regard d’Artimus Pyle, déformant la réalité."

 

En juin 2016, Artimus Pyle avait expliqué "C'est incroyablement personnel et passionnant pour moi. Avec ce film, je veux partager mes rires et mes larmes."

"Ce film est l'histoire - MON histoire. Ça ne parle pas que du crash de l'avion, mais aussi de ma relation personnelle avec le génie qu'était Ronnie Van Zant, qui était comme mon frère."

"Nous voulons que ce soit un bon film qui raconte une histoire très passionnée, intime, sur la musique et le groupe, une apogée et un déclin qui furent tout aussi rapides. Je veux de ce film qu'il dresse le portrait de mes amis de la façon la plus sincère: des gens vrais, amusants, qui aimaient la musique, appréciaient le succès qui leur permettait de voyager autour du monde, de jouer pour les rois et les reines de ce monde."

Artimus Pyle avait finalement quitté le groupe définitivement en 1991, suite à des tensions internes. Il sera intronisé avec le groupe au Rock and Roll Hall of Fame en 2006.

Le biopic Lynyrd Skynyrd sur écran en juin
Le biopic Lynyrd Skynyrd sur écran en juin © Tous droits réservés
Le biopic Lynyrd Skynyrd sur écran en juin
Le biopic Lynyrd Skynyrd sur écran en juin © Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Crash d'avion de Lynyrd Skynyrd

Dossier

Articles recommandés pour vous