Bundesliga - Football

Le Bayern remporte la Super Coupe d'Allemagne au terme d'un festival face à Leipzig (5-3)

Thomas Muller à l’entraînement avec le Bayern Munich.

© AFP or licensors

30 juil. 2022 à 05:00 - mise à jour 30 juil. 2022 à 20:09Temps de lecture2 min
Par Jâd El Nakadi

Le Bayern Munich a remporté la Supercoupe d’Allemagne face à Leipzig au terme d’un match ouvert et intense. Sadio Mané, arrivé de Liverpool, a fait parler la poudre en ouvrant son compteur bavarois.

Orphelin de Robert Lewandowski, parti au FC Barcelone, le Bayern Munich est en pleine réinvention. Le départ du génie polonais a été compensé par l’arrivée de Sadio Mané. Le champion d’Afrique a d’ailleurs pris ses marques en pointe de l’attaque puisqu’il a inscrit son premier but pour ses couleurs. Peu avant, c’est Jamal Musiala, l’espoir désormais confirmé du foot allemand qui ouvrait la marque. En face, l’équipe de Leipzig, dépouillée durant l’été (Hwang, Mukiele et Adams sont partis) a proposé une belle opposition en première mi-temps, se voyant refuser un but de Nkunku pour une position de hors-jeu peu évidente, vu que le ballon provenait possiblement d’un défenseur bavarois. Avant même le repos, Domenico Tedesco peut faire la moue : l’entraîneur de Leipzig concède un troisième but, venu du pied gauche de Pavard, savamment servi par Jamal Musiala.

Leipzig évite la correction

Pour éviter que ce match ne tourne à la correction, Leipzig se rebiffe en seconde période. En réduisant une première fois l’écart via Marco Halstenberg sur phase arrêtée, avant que Christopher Nkunku ne place un penalty superbe à l’entrée du dernier quart d’heure. Mais entre ces deux réalisations, un Bayern insatiable alourdit la marque via Serge Gnabry, prouvant une fois de plus la variété de l’armada offensive du Rekordmeister. Outre Müller, Mané, Gnabry et Musiala présents au coup d’envoi, Julian Nagelsmann peut se permettre de faire monter Leroy Sané et Kingsley Coman. Le seul élément offensif à rester sur le banc se nomme Joshua Zirkzee. Il assiste de loin à deux buts annulés d’un Sadio Mané déjà déchaîné. L’ancien anderlechtois, lui, doit se demander où trouver du temps de jeu dans cette constellation.
Dans les derniers instants du match, Dani Olmo réduit encore l'écart (4-3) à la suite d'un joli solo, ce but créant un vent de panique chez les Bavarois dans les dernières secondes. Sur la dernière possibilité, Leroy Sané offre un dernier but pour clore la marque d'un match complètement fou.

Le Bayern Munich remporte sa troisième Supercoupe d’Allemagne d’affilée, dans un feu d’artifice qui situe bien les ambitions pour la saison à venir. Leipzig a livré un excellent et trouvera énormément de positif à retirer de cette défaite 5-3. Car les hommes de Tedesco n'auront pas une armada si coriace à museler toutes les semaines.

Loading...

Articles recommandés pour vous