RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Le bâtonnier Franchimont, le père de la réforme du code pénal, est décédé

Le bâtonnier Franchimont, le père de la réforme du code pénal, est décédé
14 août 2015 à 13:27 - mise à jour 14 août 2015 à 18:361 min
Par Michel Gretry

C'est l'un des plus grands pénalistes belges qui vient de s'éteindre, à l'âge de 86 ans.

Juriste et criminologue, il a été bâtonnier des avocats liégeois. Pendant des années, c'est avec son "Manuel de Procédure" que les étudiants en droit se sont formés, largement au-delà de l'université, où il a enseigné, comme professeur extraordinaire. C'est avec cet ouvrage, souvent, qu'ils ont ensuite préparé leurs plaidoiries, et mené leurs procès.

Dans la foulée de l'affaire Dutroux, il s'est vu confier la présidence de la commission de réforme du Code, un travail colossal, pour répondre à des revendications portées, notamment par le mouvement blanc, revendications d'amélioration des droits des victimes de crimes et délits. Les conditions d'accès aux dossiers répressifs ont été élargies. C'est depuis lors que les citoyens qui subissent un interrogatoires peuvent obtenir un procès-verbal de leurs auditions, une manière de garantir, ou de donner les apparences, de la transparence. Diverses dispositions ont également été prises pour que magistrats et enquêteurs abandonnent le jargon judiciaire, et le traduisent en langage ordinaire.

Une justice plus juste, c'est ce qui s'est trouvé au centre des préoccupations du bâtonnier Franchimont, fait baron, par le roi, voici huit ans.

Décès de Michel Franchimont

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous