RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

L’avocat de Philippe Lemaire aux assises du Luxembourg : "J’ai l’intime conviction que M. Lemaire a assassiné Mme Roufosse"

Me De Coster a l'intime conviction de la culpabilité de son client.

L’avocat de la défense de Philippe Lemaire a annoncé ce jeudi qu’il ne plaiderait ni sur la question de la préméditation ni sur la culpabilité.

"J’ai l’intime conviction que M. Lemaire a assassiné Mme Roufosse. Je ne plaiderai donc pas sur la question de la préméditation. J’ai un peu le sentiment de trahir mon client en disant cela, mais je ne peux pas plaider contre mon intime conviction", a déclaré Me Dimitri De Coster.

Lundi, les avocats de la défense avaient été désignés d’office pour représenter leur client après avoir annoncé qu’ils déposaient leur mandat en raison d’un désaccord avec l’accusé.

Philippe Lemaire est poursuivi pour le meurtre avec préméditation de Marie-Thérèse Roufosse, tuée d’une balle dans la tête le 15 juillet 2018 à Bastogne.

Le jury de la cour d'assises s'est retiré jeudi après-midi pour débattre de la culpabilité de Philippe Lemaire. Une délibération dont l'issue ne laisse planer que peu de doute dans la mesure ou avocats des parties civiles, ministère public, mais aussi avocats de la défense s'accordent pour dire que l'accusé a bel et bien prémédité son geste.    

L'avocat général et les avocates des parties civiles ont invoqué les multiples menaces proférées par l'accusé à l'encontre de la victime, l'existence d'une planque dans les bois ou encore l'intention de Philippe Lemaire d'abandonner son GSM sur place pour échapper à toute forme de traçage. Ils s'appuient encore sur le rapport psychiatrique évoquant l'absence de remords dans le chef de l'accusé, et soulignent le risque élevé de récidive.

Articles recommandés pour vous