Regions Liège

L’aviron à la fête grâce à la 20e édition des 1000 mètres de Liège

La régate à l’aviron se déroulait sur la Meuse

© RTBF – Martial Giot

L’aviron était à l’honneur ce dimanche en cité ardente, avec les 1000 mètres de Liège organisé par la section aviron du RCAE, le service des sports de l’Université de Liège. L’épreuve était de retour après, comme tant d’autres événements, un arrêt forcé pour cause de Covid. C’était la 20e édition. Plus de 250 rameurs de tous âges et issus de différents clubs y participaient en solo ou en équipes.

Cette régate à l’aviron se déroule sur la Meuse entre le pont de Fragnée et le Palais des Congrès, le long du parc de la Boverie et offre ainsi à ce sport une belle vitrine. "Ici, on a la chance d’être en plein centre de Liège.", constate Maxime André, membre du club organisateur dont le palmarès comprend notamment des titres nationaux, "Il y a pas mal de gens qui passent et qui se disent : "Tiens, ça à l’air d’être chouette !". J’ai vraiment l’impression que le fait d’avoir une régate ici à Liège qui dure toute la journée, ça va attirer de plus en plus de connaisseurs."

"L’aviron est un sport très peu médiatisé.", ajoute Benjamin Louis de l’Union Nautique de Liège, sacré il y a une semaine champion de Belgique en Rowing Beach Sprint avec sa camarade de club, Elisa Oulevey, "Récemment il y a eu les championnats d’Europe, à la télé on a vu quelques courses. C’est vrai que des événements comme ici où tout le monde peut voir ce qui se passe, ça peut donner envie de venir essayer."

Un sprint long

En aviron, la distance habituelle est de 2000 mètres. Les 1000 mètres de Liège ce sont donc de longs sprints. "Ici, c’est la moitié de la distance.", explique, par exemple, Chloé Maes, 16 ans, de l’Union Nautique de Bruxelles, "Donc la stratégie n’est pas toujours la même. On a tendance à aller plus vite en cadence, en rythme, vu que c’est plus court. Du coup, c’est chouette de parfois faire ça parce que ça permet vraiment d’être explosif."

Une autre participante, Ysolde Sclavont, du Royal Cercle Nautique Dinantais, nous confie : "La cadence est plus élevée que le 2000 donc on est tout autant fatiguée quand on arrive. J’ai une préférence pour le 1000. Mais ma distance officielle, c’est le 2000."

Articles recommandés pour vous