RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Laurent Baffie : "Ce n’est pas la meilleure période pour lâcher des vannes et des conneries"

Rencontre avec Laurent Baffie

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 nov. 2021 à 12:392 min
Par François Saint-Amand

Laurent Baffie a sorti son Guide de la répartie. David Barbet, journaliste à Télépro, l’a rencontré dans le cadre de cette publication pour Le 6-8 pour connaître son avis sur l’humour en 2021.

Si l’humoriste et animateur de 63 ans est passé par la case de la chirurgie esthétique, il n’a pas perdu son humour légendaire pour autant. Laurent Baffie fait d’ailleurs profiter le public de son art de la répartie dans un livre. Véritable 'sniper du Paysage audiovisuel français' à ses débuts chez Thierry Ardisson, il a collectionné les gags hilarants et les vannes grivoises.

Quelques regrets après certaines blagues

Chez Laurent Baffie, c’est instinctif, les blagues sortent toutes seules. Parfois sans filtre quand il s’agit de tourner en dérision certaines personnalités, l’animateur et humoriste est en réalité un homme plutôt tendre. Il confie par exemple qu’il a notamment déjà regretté certains gags.

"J’ai toujours des regrets dans ma vie quand j’ai fait de la peine aux gens. C’est la raison pour laquelle j’ai eu dans ma vie un budget fleurs assez conséquent" déclare-t-il. "C’est vrai qu’avec Thierry, on s’est parfois acharné sur des petites chanteuses un peu timides et ce n’était pas très classe de notre part. Je n’ai pas de nom en tête mais c’étaient des gens un peu fragiles pour débarquer sur un plateau avec Ardisson, moi et un autre comique qui participait à cette boucherie. Je n’en suis pas très fier, j’aime bien m’attaquer à des proies fortes et parfois on a cédé à la facilité. Mais quand je vexais des gens que je n’aimais pas comme des hommes politiques, je m’en foutais totalement".

L’humour en 2021

La Guide de la répartie de Laurent Baffie plaira incontestablement aux amateurs de l’humour du sniper de Thierry Ardisson. Laurent Baffie profite de ce genre d’ouvrage pour perpétuer ses blagues grivoises mais il estime que les répliques cinglantes qui l’ont rendu célèbres ne passeraient plus auprès de la société en 2021.

"À la télé aujourd’hui, on ne peut plus rien dire. Vous voyez tout ce qu’il se passe" déplore-t-il.

Ce n’est pas la meilleure période pour dire des vannes et des conneries car on peut briser sa carrière sur une vanne ou une connerie et tout va très vite.

Il ajoute : "Je crois que (les blagues chez Ardisson), c’est une époque révolue et les espaces de liberté sont la scène et l’écriture".

Il n’y a pas que le contexte qui a changé, la télé des années 80 et 90 était aussi plus spontanée qu’au 21e siècle. Pour collecter autant de moments cultes dans l’émission de Thierry Ardisson, ce dernier avait une technique particulière pour mettre à l’aise ses invités révèle Baffie : "faire picoler les gens". "Thierry devait fumer des pétards, moi j’en fumais avec lui, après l’émission" dévoile-t-il également.

Kenzo Tribouillard / AFP

Retrouvez David Barbet et les coulisses de la télévision, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Articles recommandés pour vous