RTBFPasser au contenu

Initiatives locales

L’association R-Use Fabrik veut soutenir les jeunes créateurs de mode zéro déchet

L’association R-Use Fabrik veut soutenir les jeunes créateurs de mode zéro déchet

Comme l’avait annoncé BX1 en août dernier, la Région bruxelloise et St’Art – le fonds d’impact et d’investissement dans les entreprises culturelles et créatives en Wallonie et à Bruxelles – ont lancé un appel à projet pour l’industrie créative : crea.brussels. Une manière de soutenir un secteur en difficulté avec des bourses à la création.

Au mois de décembre, les lauréats ont été dévoilés. Sur 231 candidatures, les membres du jury ont plébiscité 20 projets qui se partagent la coquette somme de 500.000 euros. Ces projets ont su répondre à des critères de viabilité économique et financière, d’originalité, d’innovation et de pratiques durables. Vous pouvez retrouver la liste complète ici.

Parmi les lauréats, nous retrouvons R-Use Fabrik, une association de sensibilisation à la récupération des déchets textiles et à la mode écoresponsable.  Le projet ixellois a reçu des subsides pour développer " R-Use Creators ", un service d’accompagnement et d’aide pour les créateurs textiles de la mouvance upcycling*.

Des matières premières à la vente

© Tous droits réservés

Mathilde et Sophie – les deux fondatrices de R-Use Fabrik – veulent apporter leur aide à toutes les étapes : du choix des tissus à la vente de ces créations uniques et écoresponsables. L’association propose ainsi de créer une liste où les stylistes indiquent leurs besoins (jeans usés, boucles de ceinture, etc). Une fois les matières premières en stock, les créateurs peuvent venir les voir et les acheter à des prix abordables. " C’est vraiment compliqué de trouver des tissus de seconde main. Cela prend beaucoup de temps. Cette caverne d’Ali-Baba me permet de développer ma créativité sans avoir besoin de courir partout " explique Fanny Rousseau, créatrice de la marque Trousseau.

Par ailleurs, dans un souci d’économie de partage, des machines à coudre sont à disposition en libre-service pour une heure ou plus. Les créateurs peuvent donc se rendre à cet atelier de couture pour confectionner leurs vêtements et autres accessoires de mode. "On peut accueillir tous ceux qui ont besoin d’un espace assez grand pour coudre. On n’a pas toujours une surjeteuse, une brodeuse, une grande table de coupe à disposition chez soides machines parfois très chères " explique Sophie, la cofondatrice de l’association. Avec sa comparse Mathilde, elle compte d’ailleurs se procurer de nouvelles machines pour répondre à toutes les demandes.

Enfin, R-Use Fabrik dispose d’un e-shop qui va pouvoir accueillir les créations originales de ces jeunes talents et leur offrir une plus grande visibilité. L’association a ainsi l’ambition de devenir la première plateforme de vente spécialisée en créations textiles upcyclées. "Nous nous occupons de la logistique, de la communication, du marketing. L’idée, c’est de créer une véritable communauté autour de l’upcycling " complète Sophie.

Une mercerie, un café-bibliothèque et des ateliers de couture

© Tous droits réservés

A côté de ce soutien aux jeunes créateurs, R-Use Fabrik continue ses autres activités pour le grand public dont le café-couture-bibliothèque lancé en juin 2021 : vous pouvez y prendre une petite restauration, vous inspirer de patrons et pratiquer de la couture !

Quant à la mercerie écoresponsable, elle est accessible du mardi au samedi de 13h à 18h (rue du Relais 21, 1050, Ixelles). L’association accepte toujours les dons de déchets textiles, les chutes, les coupons, les rouleaux de tissus, les articles de mercerie ou encore des vieux vêtements abîmés. Pour les vêtements en bon état, Sophie et Mathilde redirigent vers des associations pour les personnes défavorisées.

Dans cet espace, vous pouvez aussi suivre des ateliers de broderie et de couture pour transformer vos vêtements et leur donner une seconde vie. Par ailleurs, le projet peut compter sur la motivation de bénévoles, mais aussi sur l’expertise de Noël – un couturier en insertion professionnelle – pour créer des accessoires de mode à destination d’autres associations, marques ou entreprises.

Plus d’informations sur le site internet de R-Use Fabrik

* L’upcycling consiste à revaloriser des textiles qui auraient dû finir normalement à la poubelle – par exemple un jeans très abîmé en un tablier de cuisine.

Sur le même sujet

14 mars 2022 à 09:09
3 min
18 janv. 2022 à 09:11
1 min

Articles recommandés pour vous