RTBFPasser au contenu

Exposition - Accueil

L’artiste britannique Sacha Jafri transforme la lune en galerie d’art

"We Rise Together – With the Light of the Moon" de Sacha Jafri a été spécialement conçue pour résister à des conditions extrêmes, dont des températures allant de -173°C à 123°C.
02 mars 2022 à 13:46 - mise à jour 02 mars 2022 à 13:512 min
Par AFP

Les artistes partent, eux aussi, à la conquête de l’univers. Le Britannique Sacha Jafri a décidé d’installer une œuvre d’art, intitulée "We Rise Together – with the Light of the Moon", sur la Lune. Il deviendra le premier artiste à transformer le satellite naturel de la Terre en galerie d’art.

L’artiste Sacha Jafri, le 24 avril 2021 à Dubaï, aux Émirats arabes unis.
L’artiste Sacha Jafri, le 24 avril 2021 à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Francois Nel/Getty Images

L’œuvre de Sacha Jafri prend la forme de plusieurs cœurs entrelacés et accompagnés de texte. Elle a été réalisée sur de l’aluminium de qualité aérospatiale recouvert d’or. Cette œuvre d’art a été spécialement conçue pour résister à des conditions extrêmes, dont des températures allant de -173°C à 123°C. Pour Sacha Jafri, "We Rise Together" a pour but de "reconnecter l’humanité à elle-même, aux autres, à son créateur et, finalement, à l’âme de la Terre'".

Ce projet ambitieux sera transporté sur la Lune dans les prochains mois par le biais du programme Commercial Lunar Payload Services de l’agence spatiale américaine. La Nasa l’a lancé en 2018 pour envoyer sur la Lune des instruments scientifiques, des équipements et des engins spatiaux. Les entreprises Spacebit et Astrobotic Technology se chargeront d’installer "We Rise Together" à la surface de notre satellite naturel. "Je crois en un futur où la symbiose de l’art et de l’ingénierie formera une nouvelle vague d’exploration spatiale, qui deviendra elle-même un outil puissant pour inspirer, éduquer et servir l’humanité", a déclaré Pavlo Tanasyuk, le fondateur de Spacebit.

Si les amateurs d’art ne pourront probablement jamais admirer "We Rise Together" sur la Lune, ils peuvent acheter des NFT de l’œuvre d’art créés par Sacha Jafri. Ils seront mis en vente à chaque étape de la mission d’installation de "We Rise Together". Une partie des bénéfices de ces NFT seront reversés à des associations caritatives, selon un communiqué de presse.

L’espace, une véritable galerie d’art

Sacha Jafri est coutumier des projets artistiques ambitieux. Il a notamment créé une fresque grande comme deux terrains de football l’année dernière, alors qu’il était confiné à l’hôtel Atlantis de Dubaï. Cette œuvre monumentale, intitulée "Journey of Humanity", a ensuite été divisée en 70 œuvres encadrées pour être vendues aux enchères. L’objectif de cette initiative est de réunir au moins 30 millions de dollars pour financer des initiatives liées à la santé et l’éducation d’enfants de pays pauvres.

Le Britannique n’est toutefois pas le premier artiste à se lancer à la conquête artistique de l’univers. En 1969, Forrest Myers a décidé d’envoyer dans l’espace une plaque de céramique gravée de six œuvres contemporaines, signées Robert Rauschenberg, David Novos, John Chamberlain, Claes Oldenburg, Andy Warhol et lui-même. L’Américain a tenté de faire valider son projet à la Nasa maintes fois, mais sans grand succès. Il s’est alors entouré d’une équipe scientifique pour fabriquer et fixer clandestinement l’œuvre d’art sur un pied du module d’alunissage de la mission Apollo 12.

Depuis, des artistes comme Ezra Orion, Damien Hirst et Invader ont envoyé ou déposé des œuvres d’art dans l’espace pour transformer les confins de notre galaxie en une véritable galerie.

Sur le même sujet

31 mars 2022 à 13:14
3 min
01 mars 2022 à 08:56
1 min

Articles recommandés pour vous