Journal du Rock

Larry Mullen Jr., le batteur de U2, ne sait pas s’il participera à une éventuelle tournée l’année prochaine

Larry Mullen Jr et The Edge

© Chung Sung-Jun/Getty Images

06 déc. 2022 à 07:40Temps de lecture2 min
Par Classic 21

Le batteur a évoqué sa potentielle absence en live lors d’une interview avec le Washington Post le mois dernier. Lui qui est resté actif dans le groupe depuis ses débuts en 1976, a été paraphrasé par le journaliste Geoff Edgers qui a écrit : "Si le groupe fait une tournée en 2023, cela sera probablement sans lui, car il a besoin de subir une opération pour poursuivre ses activités."

Et avec ses propres mots, Larry Mullen a vaguement évoqué le fait d’être indépendant de U2, en déclarant être "autonome et… être heureux de cette autonomie". Il poursuit : "Je ne chante pas depuis la même partition. Je ne prie pas le même Dieu. Et tout le monde a ses limites, et vous faites ce job seulement si vous vous amusez."

Et quand les fans ont lu ces commentaires postés par Geoff Edgers, ils ont pensé à une sortie définitive du batteur de U2. Le journaliste a tenu à recontextualiser ces propos en précisant que le musicien souffrait de blessures et a clarifié ses intentions pour la tournée. Mullen a notamment évoqué des problèmes "aux épaules, aux genoux et à la nuque" qu’il avait décelés grâce au temps qu’il a eu pendant la pandémie.

Loading...

Et en raison de ces blessures, qu’il a qualifiées de "dommages collatéraux", Mullen a expliqué qu’il souhaitait "prendre un peu le temps de se soigner". Il continue : "Mon corps n’est plus ce qu’il était physiquement. C’est comme pour l’année prochaine, je ne jouerai pas en live… Je ne connais pas encore les plans du groupe. On parle de beaucoup de choses." Edgers a ensuite confirmé que le batteur n’avait en rien évoqué une séparation du groupe.

Loading...
Loading...

Un peu plus loin dans l’interview, Mullen a parlé de l’importance de se soigner pour reprendre les concerts car "le public lui manque énormément". Il a aussi parlé de son expérience au sein de U2 : "J’adore jouer, et j’adore le fait d’être en compagnie de personnes créatives."

Dans son interview au Washington Post, Bono, le chanteur, a quant à lui expliqué que le groupe "avait failli se séparer bien plus souvent que ce qu’on pourrait croire" : "En général, c’était après les bons albums, car cela nous coûtait en termes de relations personnelles car on poussait nos limites très loin".

U2 a reçu dimanche (4 décembre) une récompense pour l’ensemble de sa carrière lors d’une cérémonie au John F Kennedy Center for the Performing Arts à Washington.

Le groupe s’est dit particulièrement honoré de recevoir une telle récompense et est revenu sur son premier voyage aux Etats-Unis en décembre 1980.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous