A portée de mots

L’Apocalypse heureuse de Stéphane Lambert, des ténèbres vers la lumière

Stéphane Lambert

© Tous droits réservés

10 janv. 2023 à 14:46 - mise à jour 21 janv. 2023 à 13:33Temps de lecture2 min
Par Paula Floch & Axelle Thiry

Romancier, poète et essayiste, Stéphane Lambert est né en 1974 à Bruxelles. Son écriture est marquée par une volonté de dépasser la classification des genres et des formes de création. Il écrit aussi des fictions et des documentaires de narration radiophoniques. Il a obtenu le Prix Roland de Jouvenel 2017 pour son livre Avant Godot et le Prix Malraux 2019 pour son essai Visions de GoyaL’Apocalypse heureuse, aux éditions Arléa, a reçu le Prix Rossel en 2022.

Le titre du nouveau roman de Stéphane Lambert L’Apocalypse Heureuse relie l’univers à l’histoire de l’auteur, comme si ces deux mondes se rappelaient l’un à l’autre.

Car l’Apocalypse engendre un renouveau. Elle est source, dans son chaos, d’une beauté encore plus grande. Les îles grecques, lieu du récit de ce nouveau roman autobiographique, portent la trace d’une destruction qui participe à leur magnificence. L’île des Cyclades plus particulièrement, où Jean a écrit son Apocalypse, a été frappée par des cataclysmes qui ont dessiné la beauté singulière de ce paysage : "Il y a un lien constant entre force destructrice et créatrice". Les îles grecques en témoignent, et l’histoire de l’auteur aussi.

Stéphane Lambert remonte le temps jusqu’au drame qu’il a vécu, lorsqu’il a été abusé à l’âge de dix ans. Cet épisode restera un non-dit : l’enfant, seul avec son secret, est coupé du reste du monde. Trente ans plus tard, il retourne dans ce souvenir douloureux, le regarde en face, et l’écrit, car "seule l’écriture peut dire les chaos de l’enfance". En racontant son histoire, il dépasse la honte, la lâcheté des autres, mais dans l’indulgence, car, c’est comme ça, l’homme n’est pas toujours un héros.

Dans cette rencontre douloureuse avec son passé, le brouillard se dissout et, comme les îles grecques sublimées par leurs blessures sismiques, un objet naît : le livre, point de convergence de l’humanité, qui dépasse l’histoire de l’auteur et le relie aux autres, enfin.

Stéphane Lambert signe également un livre sur Van Gogh, Vincent Van Gogh, L’Éternel sous l’éphémère qui paraîtra le 2 février aux Editions Arlea.

A portée de mots

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Programmation musicale, signée Stéphane Lambert :

Jules MASSENET" Pourquoi me réveiller, ô souffle du printemps ? " extrait de Werther. Jonas Kaufmann & Prague Philharmonia Orchestra sous la direction de Marco Armiliato. DECCA 4827599.

Roland de LASSUSMissa Bell’Amfitrit Altera – Kyrie. Chœur de la cathédrale d’Oxford sous la direction de Simon Preston. DECCA 433679-2.

Jan Dismas ZELENKAMiserere in C Minor I. Adagio (ZWV 57). Il fondamento. Fuga libera.

Elvis PRESLEYAlways on my mind.

Shirley BASSEYThe first time ever I saw your face.

Birds on WireLa Marelle.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Bertrand VANVAREMBERGH

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous