RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Landelies : plus belle est la vigne, plus abondant sera le vin

05 févr. 2022 à 15:59Temps de lecture2 min
Par Nicolas Rondelez

Lorsque vous empruntez le grand ring de Charleroi en direction de Fontaine-l’Evèque, en passant au-dessus de la Sambre, vous apercevez le vignoble du Domaine du Blanc Caillou, sur votre gauche. On le sait, notre pays compte de plus en plus de vignobles. Nombre d’entre eux fonctionnent sur le modèle de coopérative. Et chaque année, les coopérateurs sont invités à découvrir et à participer au travail de la vigne. Et si l’on pense évidemment aux vendanges aux mois de septembre, la taille des vignes est une activité hivernale essentielle qui influence directement le rendement et la qualité des futures grappes. Au Domaine du Blanc Caillou, à Landelies, les coopérateurs étaient invités, ce week-end, à découvrir cette tâche importante qui demande beaucoup d’attention et d’application. Une trentaine d’entre eux se sont rassemblés pour bichonner les vignes.

Nicolas Rondelez

Une taille précise et minutieuse

"C’est une étape cruciale, explique Marc Boddaert, le maître de chais du domaine, car c’est de cette taille hivernale et de la prochaine qui aura lieu au mois de mars que dépendent l’abondance et la qualité des prochaines récoltes. Il s’agit de débarrasser la vigne du bois qui a déjà porté des fruits afin que la sève puisse correctement circuler. Il s’agit de favoriser le développement des sarments neufs qui donneront le raisin cette année. C’est aussi un travail pour le futur. On ne taille pas n’importe comment, évidemment. Il faut respecter ce chemin de la sève dans l’arbre sur plusieurs années. Cette tâche nécessite un certain apprentissage. L’expérience vient avec le temps". Avant de se lancer, la trentaine de coopérateurs a donc reçu une brève formation au cœur du chai. "C’est une certaine responsabilité, avoue l’un d’eux. On travaille d’ailleurs au moins à deux, afin que l’un puisse corriger l’autre au besoin. On regarde d’abord le pied de vigne ensemble et on se met d’accord sur la manière de tailler. On limite le risque de commettre des erreurs qui compromettraient les prochaines vendanges".

Nicolas Rondelez

Un travail de longue haleine

Les 6500 pieds de vignes du Blanc Caillou ont été plantés en 2018. Ce n’est ensuite qu’en septembre 2020 qu’ont eu lieu les premières vendanges pour une production de vin encore très limitée. Cette première cuvée a été présentée en septembre 2021 à l’occasion de la deuxième récolte. La journée de taille de ce samedi se termine comme il se doit par une dégustation, entre coopérateurs dans le chai qui, particularité du domaine du Blanc Caillou a été creusé dans la roche calcaire, sous le vignoble.

Articles recommandés pour vous