RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

L’alcool est-il indispensable chez les étudiants ?

L’alcool est-il indispensable chez les étudiants ?
04 nov. 2021 à 10:552 min
Par C'est vous qui le dites

C’est l’abus d’alcool qui a pu tuer l’étudiant de 19 ans qui a perdu la vie au lendemain de son baptême étudiant. Le procureur du Roi de Namur a communiqué sur l’avancement de l’enquête à propos de cette tragédie, une substance a provoqué la mort, peut-être l’alcool. Il faudra attendre les résultats précis de l’analyse toxicologique, mais la mort naturelle est déjà exclue, ce n’est pas non plus une épreuve du baptême qui l’a tué, ni une chute ou l’hypothermie. Lors du même événement, un autre étudiant a dû être emmené à l’hôpital pour avoir trop bu.

L’alcool est indispensable chez les étudiants ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Il faut encadrer ces fêtes"

Loïc, un auditeur originaire de Liège, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je pense qu’il faut encadrer ces fêtes, avoir ne serait-ce qu’un médecin contact à proximité, et aussi mettre des défibrillateurs à disposition. Il faut un support médical sur place lors des fêtes étudiantes. Les trois quarts des jeunes ne connaissent pas les méfaits de l’alcool et ne savent pas comment réagir lorsqu’un étudiant est malade."

L’alcool n’est pas obligatoire, mais ça fait partie de la société

"L’alcool fait partie de la société et il y va de sa conscience personnelle, il faut connaître ses limites. Les écoles et universités devraient informer les étudiants sur les dangers de l’alcool et encadrer les baptêmes."

© Tous droits réservés

"Établir des limites"

Du côté de Gembloux, Pierre nous explique son point de vue : "L’alcool et la bière font partie des fêtes estudiantines. Ce n’est pas indispensable, mais il y en aura toujours. Pour moi, il faut encadrer ces soirées. Les organisateurs devraient établir des limites, que plusieurs personnes restent sobres toute la soirée et surveillent ce qu’il se passe. Il faut encadrer ces événements et faire attention aux consommations de chacun."

Cavan Images – Getty Images

"La société pousse les jeunes à boire"

Enfin, Charlotte de Saint-Gilles conclut le débat : " Il ne faut pas nécessairement boire de l’alcool pour faire la fête, d’autant plus que la plupart des personnes qui boivent se mettent dans de très mauvais états. La société pousse les jeunes à boire. L’abus d’alcool n’est pas essentiel pour faire la fête."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

12 janv. 2022 à 15:08
1 min
10 nov. 2021 à 10:59
2 min

Articles recommandés pour vous