Icône représentant un article video.

Plan Cult

L’Aegidium, un trésor bruxellois caché au cœur du Parvis de Saint-Gilles

L’Aegidium, un trésor bruxellois caché au coeur du Parvis de Saint-Gilles

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sombré dans l’oubli dans les années 80, L’Aegidium se situe au niveau 8 du Parvis de Saint-Gilles. Il figure parmi les joyaux architecturaux belges.

L’architecte Guillaume Segers érige ce bâtiment en 1905 sous le nom de "Diamant Palace". Il s’agit au départ d’un ensemble architectural avec une salle de fête et de spectacles. Une quinzaine d’années plus tard, il devient un haut lieu de la fête bruxelloise de la Belle Époque (Les Années Folles) et est alors appelé : le Panthéon-Palace. Orchestres, jeunesse dansante et alcool s’y retrouvent pour oublier les quatre années de guerre. On y célèbre la modernité des mœurs, des styles vestimentaires, des coiffures, des danses avec la venue du Swing et du Tango. La société est libre et l’Aegidium en est le témoin privilégié.

Escalier principal de l’Aegidium.
La grande salle des fêtes de l’Aegidium.
La cage d’escalier de l’Aegidium.
Le plafond de miroirs de l'Aegidium.

 

En 1929, la fête est finie et le Panthéon-Palace est converti en une salle paroissiale, appelée l’Aegidium. Avant d’être recouvert de peinture blanche par l’Eglise catholique, les murs étaient colorés et le plafond formait un ciel étoilé composé de centaines d’ampoules. En 1933, il est rénové et devient un cinéma jusqu’en 1979, puis un centre de jour jusqu’en 1985. L’Aegidium est repris en 2013 par l’entreprise privée Edificio et est confié à l’architecte belge contemporain Francis Metzger.

Aujourd’hui, l’Aegidium est dans un état de délabrement ce qui rend les décors romantiques et féeriques. Si la plupart des fêtes de l’époque ont disparu, l’Aegidium est un miraculé de l’Histoire et ouvre ses portes un week-end par mois avec Gaspard Le Voisin (Les Visites de mon Voisin) comme guide.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous