RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du classique

L’Académie de musique de Woluwe-Saint-Lambert va officiellement s’appeler Académie Paul-Baudouin Michel

L’Académie de musique de Woluwe-Saint-Lambert s’apprête à rendre hommage au compositeur belge Paul-Baudouin Michel, décédé en octobre 2020. Ce samedi 18 juin, à la suite d’une cérémonie en son honneur, l’Académie prendra officiellement le nom de celui qui y fut d’abord professeur d’harmonie et d’histoire de la musique d’abord, et puis directeur. Un bel hommage au compositeur et pédagogue qu’était Paul-Baudouin Michel.

Membre de l’Académie Royale des Sciences, des lettres et des Beaux-Arts de Belgique, quatre fois Prix de composition au Concours Reine Elisabeth, professeur d’analyse musicale à la Chapelle Musicale éponyme, professeur de composition aux conservatoires de Mons et de Bruxelles, directeur d’académie…

Les titres et prestigieuses fonctions qui ont jalonné et légitimé son parcours n’ont pas empêché l’homme aux trois prénoms (et aux 196 opus !) de vivre toujours un peu en décalage, à son propre tempo. Paul-Baudouin Michel était un pédagogue passionné, curieux de tout, et traversé par un indéfectible humanisme. C’est à l’Académie de Woluwe-Saint-Lambert que Paul-Baudouin Michel s’était établi comme professeur d’harmonie et d’histoire de la musique d’abord, puis comme directeur, poste qu’il a occupé pendant 32 ans.

"C’est tout naturellement que le Collège des bourgmestre et échevins a décidé de donner son nom à l’Académie de musique, de danse et des arts de la parole", peut-on lire sur l’invitation à la cérémonie qui sera donnée en son honneur ce samedi 18 juin à 14h30 à la nouvellement nommée Académie Paul-Baudouin Michel.

Lors de cette cérémonie, certaines œuvres de Paul-Baudouin Michel seront jouées par les élèves de l’Académie.

Sur le même sujet

Le compositeur belge Paul-Baudouin Michel nous a quittés

Journal du classique

Le compositeur belge Paul-Baudouin Michel célèbre ses 90 ans

La Touche belge

Articles recommandés pour vous