Regions Namur

La zone Dinaphi forme de nouveaux nageurs/sauveteurs en eau vive

La zone de secours Dinaphi comptera 54 nageurs/sauveteurs en eau vive d'ici quelques mois.

© RTBF

La zone de secours Dinaphi comptera 54 nageurs/sauveteurs en eau vive d'ici quelques mois, répartis sur l'ensemble du territoire, ont annoncé les autorités lundi. Avant les inondations de juillet 2021, la zone en comptait 18.

"Les communes de Couvin, Philippeville, Houyet et Rochefort ont lourdement été impactées (par les inondations de juillet). Cette équipe de nageurs/sauveteurs existait déjà et était mobilisée un peu partout sur le terrain. On s'est rendu compte qu'on manquait cruellement d'hommes", a expliqué le porte-parole de la zone Dinaphi Patrice Liétart.

La zone Dinaphi forme de nouveaux nageurs/sauveteurs en eau vive.
La zone Dinaphi forme de nouveaux nageurs/sauveteurs en eau vive. RTBF

Un appel aux volontaires a été lancé en interne, au sein de la zone de secours. Ceux qui ont été sélectionnés doivent se former. "Un nageur/sauveteur en eau vive est à différencier d'un plongeur qui, lui, travaille essentiellement en subaquatique. Nous avons eu beaucoup de demandes, tant de pompiers volontaires que professionnels", a poursuivi Patrice Liétart.

"C'est une formation de quatre fois huit heures, pour acquérir les bases. Nous effectuons ensuite des exercices régulièrement, au moins deux fois par mois. Il faut être vigilant au courant, aux obstacles ou encore aux arbres qui pourraient tomber dans l'eau. Nous avions déjà 18 pompiers opérationnels avant les inondations. Depuis, quatre nouveaux sont brevetés et huit autres vont bientôt l'être", a ajouté le lieutenant Frédéric Bourdouxhe, officier responsable des "secours spéciaux" à la zone Dinaphi.

Sur le même sujet

Dinant : préavis de grève chez les pompiers de la zone Dinaphi

Regions

Articles recommandés pour vous