Regions

La zone de police Mons-Quévy s'apprête à déménager

Le Commissaire Degobert vide aussi ses armoires en prévision du grand déménagement

© S. Vandreck

13 avr. 2015 à 07:04Temps de lecture1 min
Par Stéphanie Vandreck

Dans les couloirs, les cartons s'amoncellent. Dans tous les bureaux, le personnel vide ses armoires et prépare ses caisses. "Il faut transporter plus de 250 PC. Il y a plus de 1500 pièces de mobilier à déménager, des coffres, des coffres à armes, des archives... Et tout cela doit se faire en moins d'une semaine, pour être le plus opérationnel possible", explique le Commissaire Patrice Degobert. On ne déménage en effet pas des bureaux de police comme de simples bureaux. Pas question pendant la durée de transfert de réduire le service à la population, la présence sur le terrain. Cela n'est pas simple à organiser, notamment pour des services qui travaillent 24h/24, comme le service intervention. Le commissaire Amelia Lapaglia doit donc résoudre un véritable casse-tête, pour ce qui est notamment de l'informatique: "Les PC peuvent être déménagé de manière progressive, mais le système informatique qu'on utilise à la police ne peut fonctionner que dans un seul bâtiment. Entre le moment où il va être débranché dans le bâtiment actuel et celui où il sera rebranché dans le nouveau commissariat, nous allons être un peu coincés. Il va donc nous falloir trouver des solutions alternatives pour continuer à travailler malgré tout". C'est ainsi que les policiers seront hébergés dans les commissariats de proximité pour rédiger leurs procès-verbaux, auditionner des personnes, s'équiper... L'accueil du public 24h/24, qui se fait à la rue du Rossignol, se fera quant à lui au commissariat de proximité de la gare pendant la durée des travaux.

Stéphanie Vandreck

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous