"La volonté est que les partenaires sociaux négocient l'octroi de la prime selon les réalités de terrain", selon Pierre-Yves Dermagne

"La volonté est que les partenaires sociaux négocient l’octroi de la prime selon les réalités de terrain", selon Pierre-Yves Dermagne
06 mai 2021 à 07:01 - mise à jour 06 mai 2021 à 07:01Temps de lecture1 min
Par M.F.

Ça y est, le gouvernement est parvenu à déboucher sur un accord salarial. Il porte sur une prime de 500 euros nets qui pourrait être accordée aux travailleurs en plus de la norme d’augmentation salariale de 0,4%. Rien n’indique pourtant, pour l’heure, quel bénéfice doit être atteint pour qu’une entreprise puisse verser cette prime. Ce jeudi 6 mai, tous les regards étaient dirigés vers le gouvernement pour obtenir plus de précisions. Des précisions qui ne viendront pas et c’est tout à fait volontaire, estime le ministre de l’Economie, Pierre-Yves Dermagne.

"Nous n’avons pas voulu fixer de critères, s’agissant d’entreprises ou de secteurs qui ont obtenu de bons résultats, a-t-il expliqué au micro de la RTBF. La volonté c’est de laisser les partenaires sociaux négocier sur le terrain l’octroi de ces primes en fonction des réalités de terrain, et donc, pour le gouvernement, il était clair qu’il fallait laisser la liberté de négociation aux partenaires sociaux entre patrons et syndicats."


►►► À lire aussi : Accord interprofessionnel 2021-2022 : les négociations étaient toujours en cours à 23h30


Il revient à présent aux syndicats et aux patrons. Ils vont devoir négocier le montant de cette prime qui ne peut dépasser 500 euros. Le groupe de 10 sera aussi chargé de définir quelles sont les entreprises concernées puisque le gouvernement n’a pas défini ce qu’était une entreprise en bonne santé. Il aurait pu fixer un pourcentage d’augmentation du chiffre d’affaires, il ne l’a pas fait.

1er mai: discussion sur la hausse des salaires (JT 01/05/2021)

1er mai / La hausse des salaires au centre des discours

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Pourquoi la FGTB organise-t-elle une manifestation nationale à Bruxelles ce vendredi ?

Belgique

Articles recommandés pour vous