Icône représentant un article video.

WRC

La voie "divine" pour Thierry Neuville à l'Acropole ? "On peut se permettre de perdre un peu de temps, mais il faudra faire le job"

10 sept. 2022 à 17:47Temps de lecture2 min
Par Cédric Lizin et Olivier Gaspard

Quatrième du classement général du Rallye de l'Acropole vendredi soir, Thierry Neuville a vécu une journée idéale ce samedi sur les spéciales grecques et a bondi en tête de l'épreuve.

Le pilote belge, qui compte 27.9 secondes d'avance sur son plus proche poursuivant (son coéquipier Ott Tanak, ndlr) à trois spéciales de l'arrivée finale, devrait en toute logique remporter son premier rallye de la saison dimanche sur le coup de 13H... si les problèmes techniques et/ou mécaniques ne viennent pas s'en mêler.

"C'était une belle journée, cela faisait longtemps qu'on n'avait plus vécu un samedi ainsi, a souligné Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Grèce. Tout a fonctionné, on se sentait bien dans la voiture, tout était sous contrôle ! On en a profité pour aller chercher les gars devant nous, puis pour creuser l'écart et rentrer ce soir avec quasiment trente secondes d'avance. On a eu peur, car une alarme s'est déclenchée à l'arrivée d'une spéciale, cela s'est déjà produit quelques fois et on avait perdu l'alternateur dans la foulée. On craignait le pire, mais c'était juste une mise en sécurité suite à des températures très élevées, tout simplement. On est quand même arrivé avec une batterie très faible à l'arrivée de quelques spéciales, on ne devait pas perdre de temps pour la refroidir et la recharger. Cela mis à part, la voiture a parfaitement fonctionné, et c'est la première fois que je me sens aussi bien dans cette voiture. On peut se permettre de perdre un peu de temps demain, mais il faut quand même faire le job. Mais à la régulière, avec notre rythme, si on n'a pas de pépins ni de crevaisons, cela devrait bien se passer. Mais nous devons rester prudents !"

Articles recommandés pour vous