Fenêtre sur doc

La violence à travers la danse

Bérengère Bodin – extrait du documentaire "Why we fight ?"

© Cassette for timescapes

Dans ce documentaire, le chorégraphe Alain Platel a réuni trois danseurs pour tenter de répondre à la question : pourquoi se bat-on ? A travers la danse, ils tentent ainsi de comprendre la violence qui les entoure mais aussi celle qui réside en eux-mêmes. Cela donne un film à la fois esthétique et philosophique ; une belle réflexion sur un sujet toujours d’actualité.

Né à Gand, Alain Platel est un chorégraphe et metteur en scène belge, créateur de la compagnie de danse contemporaine Les Ballets C de la B de renommée internationale.

La question de la violence qui gangrène nos sociétés était au centre de son spectacle Nicht Schlafen créé en 2016 avec sa compagnie les ballets C de la B et auréolé d’un Prix spécial du Jury des Prix de la Critique belge.

A l’époque, cette thématique avait donné lieu à de vifs échanges avec les danseurs ; des échanges qu’il avait perçus comme confrontants, instructifs mais aussi parfois dérangeants. D’où son idée, quelques années plus tard, de faire ce film pour lequel il s’est associé avec la photographe Mirjam Devriendt.

Avec 3 danseurs de sa compagnie, Bérengrère Bodin, Samir M’Kirech et le belgo-congolais TK Russell remarqué aussi lors de la saison 9 de The Voice, ils tentent ensemble de répondre à la question : pourquoi se bat-on ?

Tous les trois ont participé au spectacle de danse Nicht Schlafen. À partir de leurs expériences personnelles, ils cherchent les raisons de la violence autour d’eux, dans le monde mais aussi la violence en eux-mêmes. Ils nous racontent de façon très intime comment ils ont appris à décoder la violence et à découvrir celle qu’ils ont en eux. Comment gérer la peur, la frustration et la déception dans le monde actuel, où beaucoup se sentent ignorés et incompris ? Est-ce réellement possible d’agir sans violence ? Ou ce privilège est-il réservé aux créateurs de danse, de musique, d’art ?

Leurs récits souvent très touchants sont complétés par les interventions de quelques experts, mettant les expériences des danseurs dans un contexte plus large. Un philosophe relevant ainsi que l’humanité n’a jamais vécu une seule seconde sans violence ou que tous les 80 ans l’humanité perd totalement la raison. Entre les mots, viennent s’entremêler des images d’archives et de danse subtilement agencées, telle une chorégraphie.

A travers ces récits et ces images, ce film montre comment la violence se manifeste physiquement quand les mots manquent et nous amène à réfléchir sur les origines de celle-ci. Comme ils le disent très justement eux-mêmes, avec leur film, Alain Platel et Mirjam Devriendt rendent hommage à l’art et bien au-delà : à l’humanité, qui finit par balancer systématiquement entre la beauté spectaculaire et la cruauté indicible.

Un film produit par Cassette for timescapes/ Gebrueder Beetz Filmproduktion/Onomatopee Films en coproduction avec la RTBF / VRT Canvas / Arte et la ZDF.

Why we fight ? : un documentaire signé Alain Platel et Mirjam Devriendt

Articles recommandés pour vous