RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

La ville de Liège a récupéré près de cent mille masques, non réclamés par les citoyens

Des masques, dans l'une des antichambres de l'hôtel de ville
15 juin 2020 à 09:29 - mise à jour 15 juin 2020 à 09:29Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

Ce lundi, c’est le début de la distribution des masques "du gouvernement fédéral". Une arrivée jugée généralement tardive, d’autant que les précédentes livraisons n’ont pas toujours été plébiscitées. Pour rappel, en avril, les bourgmestres de l’agglomération liégeoise en ont commandé quasiment un million ; les modalités de fourniture, en mai,  ont varié, selon les localités. Pour la cité ardente, deux masques par personne ont été disponibles, le premier acheminé par la poste, et le second à retirer sur présentation d’un document officiel, à une vingtaine d’adresses.

Mais la moitié des citoyens, seulement, ont effectué la démarche ; les autres ne se sont pas déplacés, soit par négligence, soit par oubli, soit pas manque d’intérêt. Conséquence : entre quatre-vingts et cent mille masques n’ont pas trouvé preneurs. Ce n’est pas problématique : ils ont été versés à une sorte de réserve stratégique. Laquelle a déjà commencé à fondre, pour servir cafetiers et restaurateurs lors de la réouverture, par exemple, ou encore servir les maisons de jeunes, ou dépanner les écoles, au cas où un élève arriverait sans protection. Le reste est conservé pour affronter un éventuel reconfinement partiel: sage précaution, dans la mesure où la durée d'efficacité des masque est forcément limitée, notamment par le nombre de passages en lessiveuse. 

Articles recommandés pour vous