RTBFPasser au contenu

Belgique

La Ville de Gand n'autorise plus les voitures ancêtres dans sa zone de basses émissions

La Ville de Gand n'autorise plus les voitures ancêtres dans sa zone de basses émissions

L'administration communale de Gand n'autorise plus l'accès à sa zone de basse émission (LEZ) aux véhicules ancêtres. Elle suit ainsi une décision du Conseil d'Etat qui a déterminé que la ville ne pouvait pas faire la distinction entre les vieilles voitures classiques et les plus récentes datant entre 30 et 40 ans.

Les véhicules ancêtres (oldtimers) pouvaient entrer dans la zone de basses émissions de Gand s'ils disposaient d'une autorisation d'une semaine, un mois, quatre mois ou un an. Cette exception n'existait pas pour les "jeunes" ancêtres, des voitures anciennes mais plus récentes.

Le Conseil d'Etat a cassé mardi cette règle d'exception pour les ancêtres après la protestation d'un habitant de la LEZ qui dispose d'une voiture âgée mais plus récente. Désormais, aucun véhicule ancêtre ne peut rouler sans la zone LEZ sauf s'il dispose d'un passe journalier et seulement huit par an maximum.

Cette règle d'exception pour les véhicules ancêtres du règlement LEZ de Gand était basé sur le décret flamand LEZ du 26 février 2016. Mardi, la ministre compétente Zuhal Demir a indiqué qu'une modification du décret LEZ était nécessaire.

Sur le même sujet

03 févr. 2022 à 15:40
1 min

Articles recommandés pour vous